Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’armée israélienne poursuit son opération meurtrière et de terreur en Cisjordanie

Deux jeunes Palestiniens tués et cinq autres blessés ainsi qu’une dizaine d’arrestations qui viennent s’ajouter aux 340 autres




Deux Palestiniens ont été tués par les forces de sécurité israéliennes en Cisjordanie, au 10e jour d'une opération lancée après l'enlèvement de trois jeunes Israéliens près d'une colonie, ont indiqué dimanche des sources médicale et de sécurité.
La première victime a été tuée par balle lors d'affrontements dans la nuit à Ramallah, au cours desquels cinq personnes ont été blessées. La seconde a été tuée par balle alors qu'elle se rendait à la mosquée pour la prière du matin au camp de réfugiés d'El Ein, dans l'ouest de Naplouse, où des heurts avaient lieu. 
Selon des membres de sa famille, il est mentalement instable. L'armée israélienne a confirmé avoir tiré sur un homme à Naplouse qui s'était approché des soldats "de manière menaçante". Le jeune homme, âgé de 27 ans, n'a pas répondu aux tirs de sommation, selon l'armée, qui a ensuite tiré sur lui. 
Les forces de sécurité israéliennes sont engagées dans une vaste opération qui vise selon l'armée à localiser trois jeunes enlevés le 12 juin et à démanteler en Cisjordanie les infrastructures du Hamas à qui Israël impute le rapt.
Il s'agit du plus important déploiement de l'armée israélienne en Cisjordanie depuis la fin de la deuxième Intifada en 2005. Dans la nuit de samedi à dimanche, 10 Palestiniens ont été arrêtés, selon le communiqué de l'armée, ce qui porte à plus de 340 le nombre de Palestiniens arrêtés ces derniers jours, dont deux-tiers environ appartiennent au Hamas, qu'Israël accuse d'être derrière l'enlèvement des trois jeunes hommes. 
Parmi les membres du Hamas arrêtés dans la nuit de vendredi à samedi figurent une nouvelle fois des Palestiniens libérés lors de l'échange en 2011 d'un millier de prisonniers contre le soldat israélien Gilad Shalit, enlevé et détenu par le Hamas pendant cinq ans.
Le représentant palestinien à l'ONU, Riyad Mansour, dans une lettre au Conseil de sécurité, qui alerte également l'ONU sur la situation de prisonniers palestiniens en grève de la faim depuis 60 jours dans des prisons israéliennes, a demandé l'intervention de la communauté internationale pour protéger la population civile palestinienne victime, selon lui, d'une "punition collective". 
"Personne ne sait qui est responsable et Israël accuse le Hamas alors qu'il n'y a aucune preuve", a déclaré le président palestinien Mahmoud Abbas, qui a déjà à deux reprises condamné l'enlèvement et plaidé en faveur d'une coopération sécuritaire avec Israël, d’où de vives critiques au sein du Hamas.
L'aviation israélienne a mené dans la nuit de samedi à dimanche 3 raids aériens sur le sud et le centre de la Bande de Gaza en réponse au tir de cinq roquettes samedi sur le sud d'Israël, dont une qui est retombée dans l'enclave palestinienne, a annoncé l'armée dans un communiqué. 
A Naplouse, un homme de 60 ans est mort samedi d'une crise cardiaque alors que l'armée fouillait les abords de son domicile, selon des sources sécuritaires palestiniennes.  

AFP
Lundi 23 Juin 2014

Lu 122 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs