Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'armée de l'air bombarde les zones contrôlées par l'opposition près de Damas

Le régime syrien veut sécuriser la capitale




L'armée de l'air bombarde les zones contrôlées par l'opposition près de Damas
L'armée de l'air syrienne a bombardé samedi Sbeiné, au sud de Damas, dans une offensive des forces loyalistes pour déloger les forces de l'opposition de leurs bastions autour de la capitale, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
Par ailleurs, dans le nord-ouest du pays, des combattants kurdes ont poursuivi leur avancée, prenant de nouveaux villages aux jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) et du Front al-Nosra, a indiqué l'OSDH.
Alors que le régime tente depuis des mois de sécuriser totalement la capitale, entourée par des bastions rebelles, "des avions de chasse ont bombardé des zones à Sbeiné et les forces du régime ont pilonné la ville", a rapporté l'ONG.
Les insurgés installés au sud de Damas combattent l'armée de Bachar al-Assad, épaulée par des milices pro-régime et des combattants du Hezbollah libanais chiite, selon l'OSDH.
"Le bombardement fait partie de l'offensive lancée par le régime contre les bastions rebelles dans le sud et autour de la capitale", a souligné le directeur de l'OSDH Rami Abdel Rahmane.
De nombreux quartiers de la ceinture sud de Damas sous contrôle de l'opposition sont assiégés par l'armée depuis des mois, provoquant de nombreux cas de malnutrition, en particulier chez les enfants. Par ailleurs, "une attaque au mortier perpétrée par les terroristes a blessé plusieurs personnes dans le quartier de Bab al-Jabié" dans le centre de Damas, selon l'agence officielle Sana.
 En outre, neuf personnes ont été blessées par la chute d'obus sur la localité de Jaramana, au sud-est de Damas, selon Sana.
 Ailleurs dans le pays, des avions de chasse ont bombardé Mahin, une ville de la province de Homs (centre), où les insurgés tentent depuis plus d'une semaine de s'emparer d'un immense dépôts d'armes.   Les combats ont fait des morts dans les deux camps, 100 dans les rangs de l'armée et au moins 80 parmi les jihadistes qui combattent aux côtés des rebelles, selon l'OSDH.
 Toujours dans la même zone, les corps de sept civils, dont trois enfants et deux femmes, ont été découverts dans un puits du village chrétien de Sadad, portant à 45 le nombre de civils tués dans ces combats depuis le 21 octobre, selon l'OSDH.

MAP
Lundi 4 Novembre 2013

Lu 110 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs