Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’armée algérienne s’abstient de prêter secours à des Sahraouis tombés en panne dans le désert

Salek Ould Mohamed Mauloud et Ali Ould Omar sont morts de soif et Ahmed Mahmoud Ould Omar retrouvé par les siens en piteux état




L’armée algérienne s’abstient de prêter secours à des Sahraouis tombés en panne dans le désert
Partis dépanner un véhicule appartenant à l’un d’entre eux, trois Sahraouis ont préféré la mort aux patrouilles algériennes. 
Habitant le camp de Dakhla, Salek Mohamed Mauloud, Ali Omar et Ahmed Mahmoud Omar étaient partis dans l’intention de dépanner un véhicule appartenant à l’un d’entre eux, resté en panne en plein désert. L’opération ayant pris plus de temps que prévu et nécessitant un retour au camp d’où ils devaient ramener  une pièce de rechange. Sur le chemin du retour, les trois hommes aperçurent les lumières d’un convoi qu’ils ont identifié comme appartenant à l’armée algérienne qu’il fallait éviter à tout prix. Pour ce faire, ils décidèrent de rouler toutes lumières atteintes. Malheureusement, ils heurtèrent un rocher énorme qui a mis leur véhicule hors d’usage sous le regard des soldats algériens qui, au lieu de leur porter secours, ont rebroussé tout simplement chemin, en se disant que s’il y a des rescapés parmi eux, la soif les achèvera.
C’est ce qui s’est effectivement passé. Les parents des victimes commençant à s’inquiéter prirent la décision d’aller sur leurs traces pour essayer de les retrouver et leur porter éventuellement secours. Mais la chaleur du mois d’août en pleine Hamada avait décidé autrement. Non loin du rocher, à l’origine de l’accident, les secouristes découvrirent les dépouilles asséchées de Salek Ould Mohamed Mauloud et Ali Ould Omar tandis qu’Ahmed Mahmoud Ould Omar gisait à côté, à peine capable de respirer. 
Le Centre national pour le développement et l’intégrité territoriale du Royaume, solidaire des familles des victimes et des populations des camps, a publié un communiqué condamnant cette nouvelle atrocité commise par l’armée algérienne dont les patrouilles, indique le communiqué, craignaient d’être interrogées sur l’illégalité de la poursuite qu’elles avaient entreprise contre ces civils désarmés.
Sachant que les victimes étaient dans un lieu censé être sous la protection des milices du Polisario et où l’armée algérienne ne devait pas s’arroger le droit d’opérer.  Le communiqué conclut que le centre en tant que défenseur volontaire de l’intégrité territoriale du Maroc, exprime sa solidarité avec les familles des victimes et appelle la communauté  internationale à réagir pour que soit appliqué le droit international relatif aux libertés publiques et à la protection des droits des citoyens.
Pendant que les familles enterraient les deux morts et soignaient le troisième qui se trouve être dans un état critique, M’Rabih Ahmed Mahmoud effectue sa deuxième semaine de détention dans la  tristement célèbre prison d’Errachid d’où il réussit l’exploit de diffuser un message de 5 minutes enregistré sur le téléphone portable de l’un de ses amis qui a couru le risque de le faire diffuser.
Dans ce message, le jeune homme décrit l’horreur dans laquelle il est maintenu et les tortures que lui font subir ses geôliers qui lui ont promis de le laisser mourir en prison. Le jeune militant lance un appel à la communauté internationale et aux organisations de défense des droits de l’Homme pour lui porter secours, l’arracher des griffes de ses tortionnaires et pour sauver les populations sahraouies qui souffrent sous la dictature des dirigeants du Polisario.

Ahmadou El-Katab
Samedi 9 Août 2014

Lu 4833 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs