Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'armée accuse les rebelles d'attaques à Donetsk

Les Occidentaux s’activent pour faire respecter le cessez-le-feu




L'armée accuse les  rebelles d'attaques  à Donetsk
Les séparatistes prorusses poursuivaient mardi leur assaut contre l'aéroport de Donetsk et menaient des attaques contre les unités ukrainiennes dans la région de Lougansk et près du port stratégique de Marioupol, selon l'armée ukrainienne. "Les rebelles n'arrêtent pas leurs tentatives d'assaut contre l'aéroport, continuent de tirer sur les positions des militaires ukrainiens sur son territoire", a annoncé le centre de presse de l'opération "antiterroriste" dans l'Est sur son compte Facebook.  Des journalistes de l'AFP à Donetsk ont entendu dans la matinée de fortes détonations et des explosions provenant de l'aéroport, après un intense échange de tirs lundi soir dans la même zone.  Cet aéroport stratégique est au coeur de combats intenses depuis plus d'une semaine. Les deux camps revendiquent un contrôle quasi-total du site. Par ailleurs, les barrages des forces ukrainiennes dans la ville de Chtchastia qui abrite une centrale fournissant l'électricité à Lougansk, une autre capitale régionale et fief des séparatistes prorusses, ont essuyé des tirs. Et l'armée affirme avoir repoussé une attaque rebelle près de Marioupol, sur les bords de la mer d'Azov, dans le sud-est de l'Ukraine. Ces attaques interviennent alors qu'un cessez-le-feu, instauré le 5 septembre et consolidé le 20 septembre, est censé permettre la création d'une zone tampon le long de la ligne de front.  Mais quatre civils ont été tués lundi à Donetsk et trois autres dans la région voisine de Lougansk, selon les autorités locales, nouveau signe de la fragilité du processus de paix. Selon le ministère ukrainien des Affaires étrangères, le cessez-le-feu a ainsi été violé plus de 1.200 fois, ce qui a coûté la vie à 88 personnes, dont 56 militaires et 32 civils.  Cette situation était lundi "au coeur" d'une discussion téléphonique entre le président ukrainien Petro Porochenko et la chancelière allemande Angela Merkel. "L'important, c'est la pleine application de l'accord de Minsk", a souligné le porte-parole de la chancelière en ajoutant que "la Russie devait exercer son influence de manière clairement plus marquée sur les séparatistes afin de contribuer à une stabilisation". "La poursuite de tirs perpétrés par les rebelles menace le plan de paix", a souligné la présidence ukrainienne.  Kiev et les Occidentaux accusent la Russie de fournir des armes lourdes aux séparatistes ainsi que d'avoir déployé des troupes régulières dans l'Est rebelle de l'Ukraine, ce que Moscou dément.  Selon l'Otan, des "centaines" de soldats russes se trouvent toujours en Ukraine.Les Occidentaux tentent de voler au secours du cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine, Washington dépêchant à Kiev un de ses plus hauts diplomates, tandis que Paris et Berlin proposent de déployer des drones pour surveiller la ligne de front. Selon l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), chargée d'observer le cessez-le-feu, deux premiers drones, de fabrication autrichienne, sont arrivés en Ukraine. Ces avions sans pilote devraient aider l'organisation à repérer plus facilement les auteurs de violations de la trêve. L'OSCE attend au total quatre drones qui pourront survoler la frontière russo-ukrainienne ainsi que les zones de combat, alors que Kiev comme les Occidentaux accusent la Russie de porter secours aux séparatistes en envoyant des troupes et des armes sur le terrain. 

AFP
Mercredi 8 Octobre 2014

Lu 333 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs