Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'approche marocaine en matière de lutte contre le terrorisme donnée en exemple par l’ONU

Une réunion de haut niveau organisée par le CTC relevant du Conseil de sécurité




L'approche marocaine en matière de lutte contre le terrorisme donnée en exemple par l’ONU
Le Comité contre le terrorisme (CTC) relevant du Conseil de sécurité de l'ONU a organisé, mardi au siège de l'ONU à New York, une réunion de haut niveau consacrée à la «lutte contre l'incitation à commettre des actes terroristes motivés par l'extrémisme et l'intolérance : approche du Maroc et expériences des autres Etats africains».
Cette réunion a été présidée par l'ambassadrice de Lituanie, Raimonda Murmokaité, présidente du CTC, un organe subsidiaire de l'Organe exécutif, en présence des membres du Conseil de sécurité et d'autres Etats membres de l'ONU.
Elle a eu pour objectif d'informer sur la stratégie marocaine en matière de lutte contre le terrorisme, notamment l'initiative de Sa Majesté le Roi Mohammed VI de former des imams africains à un Islam authentique et aux valeurs de dialogue, de tolérance et de modération prônées par la religion musulmane. Cette réunion, marquée par une déclaration liminaire du sous-secrétaire général pour les Affaires politiques, Jeffrey Feltman, qui est intervenu au nom du secrétaire général de l'ONU, et du haut-représentant de l'ONU pour l'Alliance des civilisations, Nassir Abdulaziz Al-Nasser, a été articulée en deux sessions et des remarques de clôture du Directeur exécutif de la direction exécutive du Comité contre le terrorisme (CTED) et sous-secrétaire général, Jean Paul Laborde.
La première session intitulée «Lutte contre l'incitation au terrorisme à travers le partenariat avec les leaders religieux : l'approche du Maroc», a vu les interventions du ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufik, sur la «Dimension cultuelle et culturelle comme élément de lutte contre l'extrémisme», du directeur général de la Direction générale des études et de la documentation (DGED), Mohamed Yassine Mansouri, sur le «Panorama sécuritaire des groupes terroristes et extrémistes» et du secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, Nasser Bourita, qui traitera des «Fondamentaux de la démarche marocaine dans la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme».
La deuxième session a porté sur les témoignages de pays africains ayant bénéficié de la coopération avec le Royaume dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, en général, et de la prévention contre les détournements des préceptes de la religion, en particulier.
Elle a vu la participation du ministre malien des Affaires religieuses, Thierno Amadou Omar Hass Diallo, du secrétaire général guinéen des Affaires religieuses, Abdallah Jassi, du directeur général de la radio islamique nationale ivoirienne «Al Bayane» et représentant du président du Conseil des imams de Côte d'Ivoire, Cissé Djiguiba, en plus de Sheikh Abdullah bin Bayyah, érudit et professeur de jurisprudence islamique à l'Université «Roi Abdulaziz» en Arabie Saoudite.

Mercredi 1 Octobre 2014

Lu 770 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs