Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’approche du Ramadan affole les prix

L’ONSSA renforce son dispositif de contrôle




L’approche du Ramadan affole les prix
A l’approche de chaque Ramadan, les différents services relevant de nombre de départements renforcent leurs dispositifs de contrôle des produits alimentaires. Ce contrôle concerne, particulièrement, les produits les plus consommés en ce mois où le nombre d’infractions dépasse de loin celui enregistré durant le reste de l’année. Ainsi, les différentes directions régionales de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) se mettent à pied d’œuvre et leurs équipes,  à savoir les brigades mobiles aux côtés de celles des autres départements concernés à savoir l’Intérieur, la Santé, l’Agriculture,  sont prêtes à se mobiliser pour protéger la santé du citoyen marocain.  Leurs contrôles et sorties s’effectuent, entre autres, dans les différents points de vente,  les unités de transformation, les abattoirs et les lieux  de restauration collective.
Ces préparatifs des services compétents se poursuivent au moment où, et à quelques jours du début de ce mois sacré, les prix des principales épices et autres condiments semblent s’affoler. C’est le cas des graines de sésame, des amandes, des dattes, des figues et du cumin qui ont atteint leurs prix les plus hauts depuis des mois.  
Dans ce cadre, la Direction régionale de la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaer et Gharb Chrarda-Bni Hssen, prévoit de renforcer le contrôle des produits alimentaires durant ce mois sacré.
Ce renforcement du contrôle vise à s’assurer de la qualité sanitaire des produits alimentaires et de retirer du circuit de commercialisation les produits impropres à la consommation humaine ou douteux pour une meilleure sécurité des consommateurs, précise mardi un communiqué de l’ONSSA.
 Compte tenu de l’accroissement de la consommation de certaines denrées durant le mois du Ramadan et du caractère périssable de ces denrées qui pourraient porter préjudice à la santé des consommateurs chaque fois que les conditions de distribution et de commercialisation ne sont pas respectées, la Direction régionale de l’ONSSA va renforcer le contrôle via les brigades de l’Office ou dans le cadre de commissions mixtes locales de contrôle organisées à cet effet, souligne le communiqué.
 Les lieux concernés par ce contrôle sont, notamment, les établissements de production, les points de vente, les lieux de restauration collective à caractère social et commercial, les principaux axes routiers et les aires de repos, ajoute la même source.
L’ONSSA est un établissement public créé par la loi n 25-08 et doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière. Il exerce pour le compte de l’Etat les attributions relatives à la protection de la santé du consommateur et à la préservation de la santé des animaux et des végétaux.

L.B
Jeudi 4 Juillet 2013

Lu 569 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs