Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’apôtre de la haine entendu par la PJ




L’apôtre de la haine entendu par la PJ
L’apôtre de la haine, Abdelhamid Abou-Naïm, a été entendu lundi par la PJ de Casablanca durant cinq  heures à propos de ses discours tarkfiristes relayés par des vidéos diffusées récemment sur Youtube et dans lesquelles, il a attaqué le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, les femmes ittihadies, les figures historiques du parti de la Rose et les intellectuels marocains.
Les questions des enquêteurs ont porté sur le contenu des vidéos de la haine et sur les appels au meurtre contre des personnalités politiques et intellectuelles marocaines. 
Abdelhamid Abou-Naïm qui a persisté dans son discours de haine contre les partis de gauche, les associations des droits de l’Homme et contre tous ceux qui ne partagent pas sa vision rétrograde et passéiste de l’islam a même forcé la dose en diffusant sur les réseaux sociaux une nouvelle vidéo dans laquelle il jette l’anathème sur la chaîne de télévision 2M qu’il a qualifiée de «chaîne sioniste ». Il convient de rappeler qu’au cours de la semaine passée, le procureur du Roi près le tribunal de première instance à Casablanca, El Hassan Matar, avait ordonné une enquête sur les déclarations de ce soi-disant alim. Dans un communiqué de presse diffusé samedi soir par le ministère de la Justice et des Libertés,  El Hassan Matar prendra les mesures juridiques adéquates à la lumière des résultats de cette enquête. 
De même, les réactions de la société civile contre l’actuelle campagne takfirisite continuent d’affluer de toutes parts. Dans ce sens,   l'Union des écrivains du Maroc (UEM) a dénoncé les discours de la haine opposés à la démocratie et aux droits de l'Homme relayés par les réseaux sociaux et qui visent des figures de proue de la culture au Maroc.Dans son communiqué, l'UEM s'est insurgée contre la propagation de ce genre de discours sur les réseaux sociaux, sous la forme d'accusations et de «fatwas» qui «dénotent de l'ignorance de leurs auteurs des idées et des personnes visées par ces accusations injustes et ignobles».
La vidéo qui accuse d'apostasie certaines figures de la culture au Maroc connues pour leurs contributions intellectuelles, historiennes et rationnelles, démontre que « le réseau takfiriste ne reconnaît plus les acquis et les qualités de la pensée marocaine contemporaine et que ses discours sont désormais obscurcis et visent à semer la zizanie au sein de notre culture et notre société », estime l'Union.
L'UEM prévient que l'émission de «fatwas» takfiristes, au vu de tous les acquis réalisés au Maroc en matière de pluralisme, de respect de la différence et de renforcement des valeurs de tolérance et après les acquis des mouvements sociaux de 2011 qui ont été suivis par d'importantes réformes, à leur tête la Constitution de juillet 2011 et ses dispositions garantissant les libertés individuelles et collectives, «nous fait revivre le climat du terrorisme intellectuel dont notre pays était exempt des décennies durant». 
Les aspects du terrorisme qui apparaissent dans ces «fatwas» visent, entre autres, à restreindre les libertés d'expression et de pensée, ce qui se traduira négativement sur la culture et la jurisprudence au Maroc, souligne l'UEM.  Et l'Union de conclure que «l'esprit de l'Islam et ses valeurs suprêmes transcendent l'obscurantisme profond prôné par les hérauts de l'apostasie et du terrorisme».
 

T.M
Mercredi 8 Janvier 2014

Lu 956 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs