Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'ancienne médina de Marrakech échappe à la vie moderne

Un quartier emblématique qui préserve son cachet




L'ancienne médina de Marrakech échappe à la vie moderne
 
Si la modernité s'est installée dans nombre de domaines de la vie quotidienne des Marrakchis, les habitants de l'ancienne médina continuent, eux, tant bien que mal, de résister au poid des changements imposés par ce mode de vie.
 Les habitants de ce quartier emblématique se définissent avant tout, comme détenteurs de valeurs authentiques qui font la fierté de tout Marrakchi et qu'il est de leur devoir de perpétuer et de transmettre ce legs civilisationnel ancestral aux générations futures.
 Pour les habitants de l'ancienne médina, l'attachement à leur lieu de naissance et de vie est un culte qui se transmet de père en fils et il est difficile de convaincre, voire d'évoquer avec eux, l'idée de quitter la médina pour n'importe quel prix ou pour n'importe quelle raison.
 Ici, il semble pour le touriste national et étranger que le rythme de la vie d'aujourd'hui, avec tout ce qu'il implique d'engagements, de responsabilités et d'obligations, n'a pas changé d'un iota depuis des siècles.
"Rien ne presse, rien ne doit rendre la vie astreignante et tout peut attendre". Telles sont la devise, la conception de la vie et la règle de conduite des habitants de l'ancienne médina. 
Ici, pas le moindre souci que la mondialisation, pourtant présentée comme étant un phénomène inéluctable, n'opère le moindre changement ou menace les modes de vie et les habitudes des habitants de ce quartier séculaire.
Le stress, considéré comme étant "la maladie des temps modernes" et à l'origine de la prolifération de nombreuses maladies dont l'hypertension, le diabète et la dépression, est une notion abstraite, quasi-absente et qui perd de sa signification pour les habitants.
 Les habitants ont adopté un mode de vie leur permettant de se libérer du temps, plutôt que de viser l'acquisition des biens matériels et l'accumulation des richesses. Se contentant du peu, ce sont des gens connus pour leur humour, leur amour des anecdotes et la joie de vivre. D'ailleurs, les plus fameux animateurs de la halqa de Jemaâ El Fna, sont issus des quartiers de l'ancienne médina.
 Le Marrakchi en général et les habitants de la médina en particulier sont par nature des hommes hospitaliers et serviables, et il n'est pas étonnant de voir un commerçant délaisser un moment son client et son commerce pour orienter un touriste égaré. Tellement disposés à aller et à aborder l'autre, ces hommes n'hésitent pas à nouer avec les étrangers des relations d'amitié qui peuvent parfois perdurer une vie.
 Mais ils sont aussi connus au niveau mondial pour être des artisans habiles, leur artisanat étant un savoir-faire ancestral nécessitant de la patience.
 Pas étonnant donc de voir des ressortissants de différentes nationalités élire domicile à l'ancienne médina de Marrakech et s'adapter harmonieusement avec ce lieu féérique et devenir ainsi une composante essentielle de la vie de ce quartier.

Libé
Mercredi 4 Septembre 2013

Lu 1295 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs