Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’ancien roi d’Espagne visé par une demande de paternité




L’ancien roi d’Espagne visé par une demande de paternité
Six mois après avoir laissé la place à son fils Felipe VI et donc, au passage, son immunité judiciaire, le roi d’Espagne va peut-être devoir assumer une nouvelle paternité. Mercredi dernier, le tribunal suprême espagnol a en effet accepté d’examiner une des deux demandes de reconnaissance en paternité visant Don Juan Carlos de Bourbon.
Une première historique mais embarrassante pour la famille royale, de nouveau au cœur de la rubrique judiciaire. Comme l’a indiqué un porte-parole du Tribunal suprême, c’est la demande d’Ingrid Jeanne Sartiau, citoyenne belge, qui a été acceptée. L’instance judiciaire, la seule autorisée à juger le roi selon une loi votée par le Parlement, a estimé qu’il existait des preuves suffisantes, comme une lettre ou une photo, pour que l’ancien monarque soit soumis à une preuve de paternité.

Samedi 17 Janvier 2015

Lu 162 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs