Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'ancien deux pièces de Merkel à louer pour 55 euros par jour




L'ancien deux pièces de Merkel à louer pour 55 euros par jour
L'ancien deux pièces d'Angela Merkel à Berlin-Est, où elle vécut quatre années jusqu'à la chute du Mur en 1989, est proposé à la location pour 55 euros par nuit, sur le site de locations entre particuliers Airbnb.
"Tout le monde peut maintenant louer l'appart d'étudiante de la jeune Angela Merkel", a annoncé mercredi le quotidien à grand tirage Bild, qui consacre une page entière, photos de l'appartement à l'appui, à cette petite annonce pas comme les autres.
L'annonce, proposée par la propriétaire Lene, sous le titre "Habiter comme la chancelière" (Wohnen wie die Kanzlerin) était disponible à l'adresse webhttp://www.airbnb.de/rooms/1363187.
"Elle était très sympathique et toujours prête à aider" se souviennent ses anciens voisins, Peter et Claudia Winter, aujourd'hui retraités, cités dans le Bild.
Trentenaire, ayant juste achevé sa thèse de doctorat en physique, Angela Merkel, sans enfant et divorcée d'un premier mariage, vit après 1986 dans ce deux pièces sur cour, calme et clair, sur la Schönhauser Allee, dans le quartier central de Prenzlauer Berg.
Celle qui devrait enchaîner un troisième mandat de chancelière après son triomphe dimanche aux élections recevait régulièrement la visite du professeur de chimie Joachim Sauer, devenu son mari en 1998, se souvient Peter Winter.
Le soir du 9 novembre 1989, elle quitte son appartement pour aller au sauna avec ses amies, et ne se rend pas compte tout de suite que le Mur de Berlin est en train de s'écrouler. Pourtant son appartement est situé à quelques centaines de mètres seulement du premier point de passage entre Berlin-Est et Berlin-Ouest, ouvert le 9 novembre au soir.
Politiquement active, elle est repérée par Helmut Kohl en 1990, et "la gamine", comme il la surnomme, se voit confier deux maroquins par le "chancelier de la Réunification", l'Environnement et les Femmes. Elle quitte alors son appartement berlinois pour Bonn, qui était encore capitale de l'Allemagne.
Depuis la chute du Mur, le quartier de Prenzlauer Berg est devenu très prisé des jeunes familles et célibataires aisés. De nombreux appartements y sont également proposés à la location à la nuit aux nombreux touristes qui se rendent désormais dans la capitale allemande.

AFP
Vendredi 27 Septembre 2013

Lu 483 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs