Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’ambassadeur d’Algérie à Rabat convoqué Rabat exprime sa profonde préoccupation suite à la tentative d’entrée illégale de ressortissants syriens à partir du territoire algérien




Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a exprimé, le 22 avril 2017, à l’ambassadeur d’Algérie à Rabat, la profonde préoccupation des autorités marocaines, suite à la tentative de 54 ressortissants syriens, entre le 17 et le 19 avril courant, d’entrer illégalement, à partir de l’Algérie, sur le territoire marocain au niveau de la zone frontalière de la ville de Figuig. 
Un communiqué du ministère souligne qu'il a été fait part à l'ambassadeur d'Algérie à Rabat des témoignages et des photos attestant irréfutablement que ces personnes ont traversé le territoire algérien avant de tenter d’accéder au Maroc. 
En raison des conditions météorologiques actuelles et des distances parcourues, ces personnes ne pouvaient se déplacer à travers le territoire algérien sans être notifiées ou interceptées par les autorités de ce pays, ajoute la même source. 
L’Algérie doit assumer sa responsabilité politique et morale à l’égard de cette situation, poursuit le communiqué, relevant que le drame humanitaire que vivent ces populations syriennes ne devrait pas constituer un élément de pression ou de chantage dans le cadre de l’agenda bilatéral. 
Il est immoral et contraire à l’éthique de manipuler la détresse morale et physique de ces personnes, pour semer le trouble au niveau des frontières maroco-algériennes, déplore la même source. 
De telles pratiques n’ont pour objectif que de susciter un effet d’appel et générer un flux migratoire massif et incontrôlable vers le Maroc, relève-t-on. 
Conformément aux Hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Royaume du Maroc assume pleinement, pour sa part, ses responsabilités à l’égard des populations syriennes. L’hôpital militaire installé au camp Al-Zaatari en Jordanie, prodigue quotidiennement des centaines de prestations médicales aux réfugiés syriens. De même, un effort substantiel a été consenti par les autorités marocaines pour régulariser la situation des milliers de Syriens se trouvant sur le territoire marocain. 5.000 personnes ont, ainsi, bénéficié de la première phase de régularisation et plusieurs centaines ont obtenu le statut de réfugiés. 
Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale tiendra des réunions avec des ambassades et organisations internationales accréditées au Maroc, afin de les sensibiliser à cette situation et leur expliquer son contexte précis, conclut le communiqué. 



 

Lundi 24 Avril 2017

Lu 852 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito








www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs





Publicité

Pour vos Publicités sur le site
contactez admin@libe.ma