Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’album de la maturité de Mazagan : "Tajine Electrik" en ligne




Les amateurs du Chaâbi-Groove et les aficionados du net ont cette année toutes les raisons du monde de passer un très bel été. Et pour cause. Le groupe Mazagan vient de mettre en ligne l’intégralité de son nouvel album intitulé "Tajine Electrik" qu’ils pourront écouter avant même sa sortie.  
«Un site web dédié a été créé pour que les amateurs du Chaâbi-Groove puissent écouter ce nouvel opus gratuitement en attendant sa sortie dans les jours qui suivent », indique le groupe marocain. Et de préciser que cet opus est le «fruit de plusieurs mois de voyages, de rencontres et d’expériences humaines et musicales ».
"Tajine Electrik" est sans doute l’album de la maturité des initiateurs du Chaâbi-Groove qui, à travers cette initiative louable, entendent partager avec leurs nombreux fans une nouvelle aventure  à l’occasion de la grande fête de la musique. Un rendez-vous célébré le 21 juin de chaque année à travers le monde entier.
Toujours intéressés par les sons du bled et ouverts plus que jamais sur les sonorités du reste du monde, les initiateurs du Chaâbi-Groove marient dans ce nouvel opus des styles encore jamais fusionnés jusqu’à présent, à l’image de Ayli Ayli et de Ya Sidi Chafi.
Dans ce tajine sonore aux saveurs et odeurs purement marocaines, les fans et curieux apprécieront une douzaine de titres : Abdelillah, Ayli Ayli feat. Outlandish, La Vignette, Atay, Ya Sidi Chafi feat. Hamid el Kasri, Allah allah, Zina, Sogui Bellati, Salamo Salam, Asmaa Allah, Instrumental et Ayli Ayli (version solo).
L’album "Tajine Electrik" a été « mixé à une grande énergie rythmique qui fait souvent preuve de tolérance et de pluralité en franchissant les frontières vers d’autres influences world: reggae, rock, electro, latino... », rassurent les membres du groupe précisant que ce nouvel opus a été enregistré entre Casablanca, El Jadida, Agadir, Marrakech, Sidi Bouzid, Rabat et Copenhague.
Dans cet opus, les fans reconnaîtront les talents des artistes Issam Kamal (chant, guitare et luth électriques), Nabil Andalous Ouartassi (batterie), Bouhssine Foulane (violons et ribab), Mohammed Hamam (claviers), Adil Laaqissi (guitare basse), Ghefara Belattar (percussions), Hamid El Kasri (chant, Ya sidi chafi) et Outlandish (chant, Ayli Ayli). Et les mains expertes d’Abdelhak Amal (prise de son) et Faiçal Nouach que l’on retrouve au mixage et mastering (sauf ayli ayli).

ALAIN BOUITHY
Vendredi 24 Juin 2011

Lu 763 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs