Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’aide internationale s’accélère aux Philippines

Les autorités annoncent 3.261 morts




L’aide internationale s’accélère aux Philippines
Les opérations de secours aux sinistrés désespérés de Haiyan s’accélèrent vendredi avec l’arrivée d’importants moyens de l’armée américaine, une semaine après le passage du typhon dans le centre des Philippines, où des corps étaient toujours piégés dans les décombres de villes rasées.
Le Conseil national pour la réduction et la gestion des catastrophes naturelles a annoncé vendredi un bilan de 3.621 morts, augmentant un précédent bilan de 2.360 morts.
Depuis le passage de la tempête, 1.140 personnes sont également portées disparues, a précisé à l’AFP Reynaldo Balido, porte-parole de cet organisme gouvernemental, alors que l’ONU a avancé vendredi matin 4.460 morts. La flottille, qui dispose notamment de 21 hélicoptères, a apporté des équipements médicaux, du ravitaillement et une expertise attendus avec impatience par les survivants affamés de l’un des plus puissants typhons à avoir jamais touché terre, accompagné de vents à plus de 300 km/heure et de vagues de 5 mètres.
Vendredi matin, les Américains déchargeaient de l’aide humanitaire à l’aéroport de Tacloban, une des villes les plus meurtries, sur l’île de Leyte, où des centaines de sinistrés privés de tout tentaient toujours d’obtenir une place sur un vol en partance. A Tacloban, la municipalité estimait jeudi avoir déjà collecté 2.000 corps, et des dizaines d’autres enveloppés dans des sacs mortuaires attendaient encore vendredi sur le bord des routes d’être ramassés par des camions pas assez nombreux.
Jeudi une centaine de dépouilles avaient pu être enterrées dans des fosses communes, avant que l’opération ne soit interrompue par la panne d’une pelleteuse.
Les nombreux pays, ONG et agences internationales ont promis d’importantes aides financières et matérielles, alors que l’ONU a lancé un appel aux dons de 301 millions de dollars (225 millions d’euros).
Les Britanniques ont annoncé l’envoi du plus grand bâtiment de leur marine, le porte-hélicoptères HMS Illustrious, attendu d’ici le 25 novembre.
En plus de leur flottille, les Etats-Unis ont annoncé vendredi l’envoi de 1.000 Marines. Ils avaient déjà déployé en début de semaine une avant-garde de Marines épaulés par des avions de transport et des Ospreys, appareils qui peuvent voler comme un avion et atterrir comme un hélicoptère.
Les Américains doivent déployer leurs efforts à Tacloban, mais aussi dans d’autres lieux, comme Ormoc, sur Leyte, et Guiuan, porte d’entrée du typhon sur l’île de Samar.
Une situation saluée par la Croix-Rouge internationale. L’intervention américaine «va probablement stabiliser la situation», a commenté vendredi son porte-parole régional Patrick Fuller à l’AFP, soulignant cependant qu’une bonne coopération entre les humanitaires et l’armée était «cruciale».

AFP
Samedi 16 Novembre 2013

Lu 64 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs