Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'aéronautique réalise un chiffre d'affaires à l'exportation d'un milliard de dollars

Le secteur emploie actuellement près de 11.500 personnes qualifiées au Maroc




L'industrie aéronautique marocaine, qui est entrée dans une nouvelle phase de croissance, emploie actuellement près de 11.500 personnes qualifiées et réalise un chiffre d'affaires à l'exportation d'un milliard de dollars, a affirmé récemment le "Financial Times".
 Ce secteur, qui affiche une croissance annuelle de 15%, ambitionne de créer 23.000 emplois d'ici 2020, d'augmenter la valeur des exportations annuelles à 1,6 milliard de dollars et d'accroître le nombre de composants fabriqués localement, a ajouté le journal, en citant les propos du président du Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS), Hamid Benbrahim El-Andaloussi.
 A l'heure actuelle, ce secteur compte une centaine d'entreprises de référence mondiale de l'aéronautique tels que le géant canadien Bombardier, Alcoa, Stelia, Matis et plusieurs autres filiales de Boeing et d'Airbus, a ajouté M. El-Andaloussi, indiquant que presque toutes les spécialités y sont représentées: la production, le traitement de surface, l'entretien des avions et moteurs, l'ingénierie, l'assemblage, câblage électrique et électronique.
 Des entreprises spécialisées dans la défense, la sécurité, la recherche et la technologie ont commencé aussi à venir s'installer dans l'aéropôle de Casablanca, une zone dédiée l'industrie aéronautique ayant un statut de zone franche, a indiqué le journal.
 Pour doter les entreprises aéronautiques de compétences nécessaires répondant aux besoins et exigences de qualité des avionneurs, le Maroc a mis en place l'Institut des métiers de l'aéronautique (IMA), a précisé le "Financial Times". Cet Institut s'assigne la mission d'assurer au personnel des entreprises du secteur aéronautique et spatial (opérateurs, techniciens et cadres intermédiaires) des formations pré et post-embauche et des cours de perfectionnement.
 Selon M. El-Andaloussi, plus de 600 jeunes ont été formés par l'Institut et ont intégré le marché du travail. L'Institut s'emploie actuellement à doubler sa capacité d'accueil afin de pouvoir accompagner la croissance rapide du secteur aéronautique au Maroc.
 Et d'ajouter que l'Institut jouit de la confiance des grands opérateurs et constructeurs aéronautiques qui ont confié la formation de leurs collaborateurs techniques à l'IMA.  Le journal a également fait état de l'engouement fort de la part des investisseurs étrangers en quête de croissance pour l'industrie marocaine aéronautique qui affiche des atouts compétitifs en déployant et développant une plateforme aéronautique locale, intégrée, performante et attrayante.
 

Jeudi 26 Novembre 2015

Lu 741 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs