Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’adorable Omar Sy clashe le détestable Eric Zemmour

L'acteur dénonce les polémistes responsables de la montée du FN




 Alors que le film "Knock" est sorti dans les salles le 18 octobre, Omar Sy et Eric Zemmour se sont livré bataille par interventions médiatiques interposées. Loin de concerner le film, ces attaques étaient personnelles. Après des propos virulents d'Eric Zemmour sur Europe 1, l'acteur aurait choisi d'arrêter la promotion du film, selon une information du Parisien.
La guerre ouverte entre les deux hommes a été déclarée le mardi 10 octobre lors de l'émission "C à vous". Sur le plateau d'Anne-Elisabeth Lemoine, Eric Zemmour était appelé à réagir sur des propos tenus par Omar Sy, dans cette même émission, en octobre 2016. L'acteur y dénonçait les polémistes responsables de la montée du FN, sans vraiment citer de nom.
La réponse d'Eric Zemmour : "C'est toujours flatteur d'être traité de guignol par un guignol." Deux jours plus tard, le jeudi 12 octobre, Omar Sy est en promotion pour le film "Knock" chez Daphné Burki sur Europe 1. La présentatrice lui passe l'extrait de "C à vous" où Eric Zemmour le traite de "guignol", ce qui a le don d'énerver l'acteur, qui ne comptait visiblement pas alimenter la polémique. Il accuse ainsi la radio de mettre de l'huile sur le feu tout en faisant le jeu d'Eric Zemmour. Passablement sur les nerfs, l'acteur se permet tout de même de répondre à l'attaque du polémiste et le traite de "criminel", évoquant ces "incitations à la haine". Il conclut en expliquant qu'Eric Zemmour "ne doit plus être invité sur les plateaux".
Même radio, autre émission. Le 17 octobre, Eric Naulleau et Eric Zemmour sont les invités de Philippe Vandel dans "Village médias". Questionné par le présentateur sur les critiques qu'essuie le polémiste sur ses interventions médiatiques, Eric Zemmour choisit de relancer les hostilités. "Omar Sy a demandé qu'on ne m'invite plus nulle part et m'a traité de criminel. Je veux simplement lui signaler qu'un criminel, c'est quelqu'un qui a commis un crime. Je sais bien que de Trappes (Ndlr: la ville d'origine d'Omar Sy, dans les Yvelines) à Hollywood il n'a pas eu le temps de maîtriser la langue française. Je pourrais l'attaquer en justice pour diffamation. Entre parenthèses, des criminels, il en a côtoyés si j'en crois les médias puisqu'il était très ami avec Monsieur Weinstein", a-t-il assenné à l'antenne.
Face à la violence des propos, Omar Sy aurait décidé, selon une information de nos confrères du Parisien, de déposer les armes et d'annuler ses interventions dans les médias pour les prochains jours. Il a donc finalement décliné l'invitation sur le plateau de l'émission "Pas de ça chez nous", présentée par Arthur et qui sera diffusée le 20 octobre, mais aussi celles de "La bande originale" de Nagui, sur France Inter, et de "Touche pas à mon poste" de Cyril Hanouna sur C8. Un proche d'Omar Sy, interrogé par Le Parisien, aurait même déclaré : "Il ne faut plus attendre de lui la moindre réaction". 

M.O.
Mardi 24 Octobre 2017

Lu 2638 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs