Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’acteur français et «The Artist» raflent cinq Oscars : Jean Dujardin aux anges




L’acteur français et «The Artist» raflent cinq Oscars : Jean Dujardin aux anges
«The Artist» vient d’offrir au cinéma français sa plus belle victoire conquise à Hollywood lors de la 84e Cérémonie des Oscars qui s’est déroulée, dimanche soir, à Los Angeles, devant un parterre de cinéastes totalement séduits par ce film romantique muet sortie en 2011. Et qui collectionne récompenses (plus d’une soixantaine) et nominations au fil des festivals.
Belle moisson pour le cinéma français. Après son récent triomphe aux Césars, le film français a raflé cinq statuettes dans les catégories phares de ce rendez-vous incontournable du cinéma mondial, mettant ainsi fin à un suspense qui n’avait que trop duré. Et qui, en vérité, n’en été vraiment pas un. Tant il est vrai que ce  film, écrit et réalisé par Michel Hazanavicius, avait tout pour séduire l’Amérique et évidemment les membres de la fameuse Académie, gardiens de ce grand rendez-vous du cinématographique.
Un cru historique et surtout une première pour la France qui n’avait jamais récolté autant de trophées aux Oscars. Qui plus est, au nez et à la barbe des Américains dont on connait la suprématie dans ce domaine.  Ce dimanche, «The Artist» est tout simplement entré dans la légende des Oscars, en s’adjugeant les Oscars du meilleur film, réalisateur, musique originale et meilleurs costumes. Mieux, le film français, tourné en noire et blanc, a offert à son principal personnage, Jean Dujardin, le très convoité Oscar du meilleur acteur. L’acteur français, qui n’a pas manqué de remercier la star du cinéma muet, Douglas Fairbanks et les acteurs américains et à son épouse Alexandra Lamy, devient ainsi le premier acteur français à recevoir cette récompense qu’il disputait avec de grosses pointures comme George Clooney ou encore Brad Pitt. Jusqu’à ce jour, seules trois femmes y étaient parvenues. Il s’agit des actrices Claudette Colbert, Simone Signoret et tout dernièrement Marion Cotillard.
Certes le phénomène français n’a pu s’imposer dans la catégorie second rôle féminin, qui est revenu à Octavia Spencer pour son rôle dans «La couleur des sentiments», Michel Hazanavicius a décroché haut la main l’Oscar du meilleur réalisateur, devenant le deuxième Français à recevoir ce trophée après le Franco-Polonais Roman Polanski (2003, «Le pianiste»). Le réalisateur de «The Artist»  a de quoi se réjouir puisque son film, produit par Thomas Langmann, remporte aussi deux autres statuettes. Celles de la meilleure musique originale et des meilleurs costumes.
Le film «Hugo Cabret» est l’autre grand gagnant de cette soirée. Cette première production pour enfants et en 3D signée Martin Scorsese a reçu cinq statuettes dans des catégories dites techniques.
La statuette de la meilleure actrice est revenue à Meryl Streep pour sa performance dans le biopic «La Dame de Fer». Alors que le film iranien «Une séparation» d’Asghar Farhadi s’est vu décerner l'Oscar du meilleur film étranger.

Palmarès

Meilleur réalisateur : Michel Hazanavicius, "The Artist"
Meilleur acteur : Jean Dujardin, "The Artist"
Meilleure actrice : Meryl Streep, "La dame de fer"
Meilleur film : "The Artist"
Meilleur acteur dans un second rôle : Christopher Plummer, "Beginners"
Meilleure musique: Ludovic Bource, "The Artist"
Meilleure chanson: Bret McKenzie,  des "Muppets"
Meilleure adaptation : Alexander Payne et Nat Faxon & Jim Rash, "The Descendants"
Meilleur scenario original : Woody Allen, "Minuit à Paris"
Meilleure actrice dans un second rôle: Octavia Spenser, "La couleur des sentiments"
Meilleure photo: Robert Richardson, "Hugo Cabret"
Meilleure direction artistique: Dante Ferretti et Francesca Lo Schiavo, "Hugo Cabret"
Meilleur costume: Mark Bridges, "The Artist"
Meilleur maquillage: Mark Coulier et J. Roy Helland, "La dame de fer"
Meilleur film étranger: "Une Séparation"
Meilleur montage: Kirk Baxter et Angus Wall, "Millenium"
Meilleur montage sonore: Philip Stockton et Eugene Gearty, "Hugo Cabret"
Meilleur mixing sonore: Tom Fleischman et John Midgley, "Hugo Cabret"
Meilleur court métrage: "The Shore"
Meilleur court métrage documentaire: "Saving Face"
Meilleur court métrage d'animation: "The Fantastic Flying Books of Mr. Morris Lessmore"
Meilleur documentaire: "Undefeated"
Meilleur film d’animation: "Rango"
Meilleurs effets visuels: Rob Legato, Joss Williams, Ben Grossman et Alex Henning, "Hugo Cabret".


ALAIN BOUITHY
Mardi 28 Février 2012

Lu 413 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs