Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’Université Ibn Zohr fête ses chercheurs et académiciens

Organisation d’une cérémonie de remise des prix




L’Université Ibn Zohr fête ses chercheurs et académiciens
L'Université Ibn Zohr d'Agadir (UIZ) a fêté, jeudi soir, une pléiade de chercheurs et académiciens lors de la 10ème édition des Prix Ibn Zohr, qui coïncide cette année avec le 30ème anniversaire de la création de cette université.
Ainsi, le prix de la recherche scientifique (catégorie sciences et techniques) a été remporté par Rachid Latif, de l'ENSA, alors que le prix des lettres et sciences humaines a été attribué à Abderrahmane Amsidder, de la Faculté des lettres.
Le prix de la meilleure thèse de doctorat a été remporté ex aequo par Laila Oulahna et Najat Ettayfi (Faculté des sciences), et le prix de la structure de recherche la plus productive est revenu à Abdelhamid Mossadek, alors que le jury a décidé le report du prix de distinction pour cette édition. Par la même occasion, un hommage a été rendu à Mustapha Dkhissi, ancien président de l'UIZ, et à Mohamed Bouâyad, opérateur économique et président de "Haliopôle", le pôle de compétitivité de Souss-Massa-Drâa pour la pêche et l'industrie de transformation des produits de la mer.
En marge de cette cérémonie, l'UIZ avait tenu les travaux de ses premières assises de la recherche scientifique et de l'innovation, qui se sont déclinés en trois ateliers thématiques ayant trait à la recherche, son avenir et ses orientations futures.
A ce propos, le président de l'université Omar Halli a indiqué dans une déclaration à la MAP que ces assises auront permis d'enclencher une nouvelle dynamique entre les chercheurs, les laboratoires, les structures de l'université, son environnement et ses partenaires en vue de définir des stratégies précises de travail en commun sur des thématiques ayant un rapport direct avec le développement local, régional et national.
Il a assuré que l'UIZ entend continuer sur cette tendance pour amener la communauté des chercheurs à travailler dans le cadre d'une action stratégique, au vu des cumuls et acquis réalisés par l'université en termes de recherches et de publications diverses couvrant nombre de secteurs et de spécialités.
Le nombre de thèses soutenues à l'UIZ est passée de 300 à 600 actuellement, alors que le nombre de doctorats s'élève à 80 par an, contre 35 ans auparavant, et le nombre des projets scientifiques est passé de 5 à 15.
La cérémonie de remise des prix a été rehaussée par la présence, notamment, du wali de la région Souss-Massa-Drâa, gouverneur de la préfecture Agadir Ida Outanane, Mohamed El Yazid Zellou, du président du Conseil régional Ibrahim Hafidi, de présidents des Chambres professionnelles, d'élus et députés, d'opérateurs économiques et de nombre d'universitaires et d'étudiants-chercheurs

Libé
Lundi 3 Février 2014

Lu 1093 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs