Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'Union soviétique a menti sur la mission de Youri Gagarine




Les autorités soviétiques auraient menti sur le succès de la mission de Youri Gagarine en 1961, en cachant que les scientifiques avaient mal calculé le lieu d'atterrissage de l'astronaute. C'est ce que révèle un livre récemment publié par un journaliste russe.
Le 12 avril prochain, cela fera précisément 50 ans que l'astronaute russe Youri Gagarine a effectué le tout premier voyage dans l'espace. Un vol historique dont on ne sait apparemment pas tout. En effet, le journaliste russe Anton Pervushin vient tout juste de publier un livre qui révèle que les autorités russes ont à l'époque "étouffé" certains détails pour confirmer le succès de la mission.
Intitulé "'108 minutes that changed the world", le livre explique que les scientifiques avaient à deux reprises mal calculé le lieu d'atterrissage de l'astronaute, expliquant pourquoi il n'y avait personne pour accueillir Youri Gagarine lors de son retour sur Terre. "Pendant de nombreuses années, la littérature soviétique a prétendu que Youri Gagarine et sa capsule Vostok avaient atterri exactement dans la zone qui avait été prévue. Mais cette information était très loin de la vérité", explique le livre, qui précise que l'équipe soviétique s'attendait à ce que l'astronaute arrive près de 400 kilomètres plus au sud. De retour sur la terre ferme, Youri Gagarine aurait ainsi été contraint de chercher un moyen de contacter l'équipe pour dire où il était. Mais ce n'est pas le seul détail "arrangé" par l'équipe soviétique. Il semblerait que celle-ci ait aussi menti sur le moyen d'atterrissage. A l'époque, il était prévu que l'astronaute soit encore dans la capsule au moment de toucher terre alors que Youri Gagarine a atterri séparément après s'être parachuté. Selon le livre, ces éléments auraient été cachés pour éviter que le vol ne soit pas officiellement enregistré comme un record mondial. Par ailleurs, l'auteur Anton Pervushin a également publié dans son œuvre une lettre de l'astronaute adressée à sa femme avant la mission, qui témoigne qu'il n'était pas sûr de revenir vivant de son voyage.

Maxisciences
Vendredi 1 Avril 2011

Lu 537 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs