Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'Ukraine renonce au statut de pays non-aligné

Reprise aujourd’hui des négociations de paix à Minsk




L'Ukraine renonce au statut de pays non-aligné
L'Ukraine a décidé mardi de renoncer à son statut de pays non-aligné pour se rapprocher de l'Otan, après l'annexion par la Russie de la péninsule ukrainienne de Crimée et le conflit en cours avec les rebelles prorusses dans l'est du pays.
Une vaste majorité de 303 députés a voté en faveur d'un projet de loi en ce sens, avec seulement huit voix contre. La loi doit désormais être promulguée par le président Petro Porochenko.
Par ailleurs, le président ukrainien Petro Porochenko avait annoncé lundi une reprise de négociations mercredi et vendredi à Minsk entre Kiev et les rebelles prorusses, après plus de deux semaines d'incertitudes sur leur tenue.
Un communiqué publié sur le site de la présidence ukrainienne a annoncé pour les 24 et 26 décembre la réunion du groupe tripartite de contact, composé de représentants de l'Ukraine, de la Russie, et de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), et en relation avec les représentants rebelles.
Ces dates ont été convenues lors d'une conversation téléphonique entre le président ukrainien Petro Porochenko, ses homologues russe et français Vladimir Poutine et François Hollande, et la chancelière allemande Angela Merkel. L'Elysée et le porte-parole du gouvernement allemand n'annoncent de leur côté aucune date, mais appellent à la réalisation "d'urgence" de progrès dans le processus de paix dans ce conflit qui a déjà fait plus de 4.700 morts depuis avril.
Denis Pouchiline, le responsable séparatiste en charge des négociations avec Kiev pour la République populaire de Donetsk (DNR, autoproclamée), a d'ores et déjà indiqué que les rebelles étaient prêts à participer aux prochaines réunions à Minsk.
"Il est important de trouver des compromis à la table des négociations, et non pas avec les armes", a-t-il déclaré, selon l'agence russe Interfax.
Un représentant de la République populaire de Lougansk (LNR, autoproclamée) a également affirmé être prêt à se rendre aux pourparlers dès qu'il aura reçu une invitation.
Le Kremlin, qui dément toute implication dans le conflit comme l'en accusent Kiev et les Occidentaux mais participe aux négociations, n'a également indiqué aucune date. Moscou indique toutefois que toutes les parties "ont noté avec satisfaction qu'au cours des derniers jours, les parties belligérantes ont dans l'ensemble respecté le cessez-le-feu" décrété le 9 décembre dans l'Est.
Cette annonce, si elle se concrétise mercredi et vendredi, mettra fin à plus de deux semaines de louvoiement, les autorités ukrainiennes et rebelles prorusses n'étant pas parvenues jusque là à se mettre d'accord sur une date.
Le principal point d'achoppement est la demande des rebelles que Kiev reprenne le financement budgétaire des régions séparatistes, coupé à la mi-novembre. Kiev exige en revanche que soient annulés les résultats du vote séparatiste de novembre dans les deux républiques autoproclamées.
Les rebelles évoquent également des difficultés dans les négociations concernant l'échange de prisonniers.
L'Allemagne, principal médiateur européen dans la crise ukrainienne, avait à plusieurs reprises la semaine dernière souligné l'importance d'une rencontre "physique" entre les rebelles et le Groupe de contact.

AFP
Mercredi 24 Décembre 2014

Lu 194 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs