Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’USFP se félicite des orientations Royales concernant la méthodologie de la formation du gouvernement

L’USFP salue la teneur du discours Royal et les succès enregistrés dans la défense de l’intégrité territoriale




Le Bureau politique a tenu lundi 7 novembre 2016 une réunion dont l’ordre du jour comprend plusieurs axes concernant les développements de la situation politique, la préparation de la réunion de la Commission administrative nationale prévue ce samedi 12 novembre 2016. En ce sens, le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, a présenté un exposé sur les développements intervenus dans la vie politique, notamment le discours Royal à l’occasion de la commémoration de la Marche Verte, en plus des événements qu’a connus le secteur social et l’ambiance qui règne dans la scène politique, à la lumière de la structuration de la Chambre des représentants et la formation d’une majorité gouvernementale, ainsi que d’autres questions se rapportant à la chose publique et la préparation de la prochaine réunion de la Commission administrative nationale du parti.
Après une discussion approfondie de tous ces points, le Bureau politique affirme ce qui suit :
Salue la teneur du discours Royal tout en considérant que sa signification profonde concernant le combat pour la défense de l’intégrité territoriale du Maroc exige une forte mobilisation de tous les Marocains, des partis politiques et de l’ensemble des organisations dans ce combat que mène S.M le Roi avec clairvoyance et perspicacité aux niveaux international, continental et régional, tout en saluant les efforts et les succès réalisés surtout dans le continent africain où les ennemis du Maroc ont tenté de convertir certains pays en cible privilégiée de leur propagande séparatiste et scissionniste.  
L’USFP réitère son entière adhésion à poursuivre cette lutte au niveau du continent africain, à travers un programme multidimensionnel et des initiatives diverses avec les partis et les organisations continentaux avec lesquels il entretient des relations d’amitié, de coopération et de rapprochement.
Le Bureau politique enregistre avec satisfaction la teneur du discours Royal au sujet des concertations en cours, soit en ce qui concerne un gouvernement sérieux et responsable, faisant abstraction de la méthodologie arithmétique et la logique du butin électoral, soit en insistant sur un programme clair, des priorités définies, une structuration efficace et harmonieuse et des compétences qui s’adaptent au programme et aux priorités pour aplanir les difficultés héritées des années passées.
A ce propos, l’USFP réaffirme son adhésion totale aux orientations Royales en relation avec la formation du prochain gouvernement, rappelant  les positions du parti, exprimées dans un communiqué du Bureau politique daté du 21 octobre 2016, après des consultations avec le chef du gouvernement désigné, Abdelilah Benkirane, et le caractère prioritaire qui devrait présider aux programmes, positions et projets afin de prémunir le choix démocratique, mettre en œuvre de manière optimale la Constitution et répondre aux revendications populaires.
Cette démarche qui fut exprimée par le Premier secrétaire au cours de l’entretien qu’il avait accordé aux quotidiens Al Ittihad Al Ichtiraki et Libération au cours duquel il a déclaré que les concertations devront définir les conditions et les circonstances de la participation au gouvernement et où le parti a confirmé que ce qui importe le plus, c’est le programme électoral, la délimitation des pôles et le classement des priorités sur la base d’une nouvelle structuration du gouvernement visant  la réduction du nombre de ses membres ainsi que l’efficacité dans son action.
Tout en exprimant sa fierté quant aux directives Royales concernant la méthodologie pour la formation du gouvernement, le Bureau politique considère que les défis aussi bien intérieurs qu’extérieurs auxquels  fait face le Maroc, exigent  que les consultations  en cours pour la formation d’une majorité gouvernementale soient en mesure de répondre au caractère crutial de  l’étape actuelle, afin d’interagir fortement avec la lutte  pour  la défense de l’intégrité territoriale, de surmonter les difficultés et répondre aux attentes des masses populaires  et aux ambitions des acteurs dans tous les domaines. Cela ne saurait se réaliser sans l’adoption d’une vision claire en ce qui concerne les programmes, les priorités et les compétences, au lieu de se focaliser sur des calculs arthmétiques et l’attribution des portefeuilles.  
Le Bureau politique considère que la prochaine réunion de la Commission administrative, instance décisionnelle après le Congrès du parti, sera  l’occasion idoine  pour débattre de manière approfondie de  toutes ces questions et problématiques, qu’il s’agisse de l’évaluation des élections législatives ou des perspectives du positionnement du parti sur l’échiquier politique. 

Jeudi 10 Novembre 2016

Lu 1415 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs