Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'USFP réitère son soutien à Tarik Kabbaj : Le Bureau politique condamne toutes formes de provocation




La bévue ayant visé Tarek Kabbage qui s’est vu empêcher de prendre part, en son nom mais surtout au nom de l’écrasante majorité des Gadiris qui l’ont porté à la tête du Conseil de la ville d’Agadir, à la cérémonie d’allégeance à Tétouan, n’a pas fini de susciter étonnement, indignation et par la même une solidarité inconditionnelle avec le maire d’Agadir.
Le Bureau politique de l’USFP qui a eu des rencontres à l’échelle régionale et provinciale avec les conseillers ittihadis de la capitale de Souss et à leur tête le président Tarek Kabbage tient à souligner  sa grande fierté quant à la maturité et la clairvoyance dont ont fait preuve les militants dans la région de Souss en général, et à Agadir en particulier. Cette sagesse démontre concrètement le degré de conscience nationale et militante dont jouissent l’ensemble des militants.
Le Bureau politique, à travers son communiqué, dénonce toutes les formes de provocation qui ont visé ou qui visent le militant ittihadi Tarek Kabbage dans l’accomplissement de son devoir et toute tentative d’humiliation ou d’exclusion induisant une forte suspicion et des entraves  devant l’édification du Maroc de la démocratie et de la dignité. Le Bureau politique considère que  toute atteinte à l’expérience itthadie et à ses symboles, à leur tête Tarek Kabbage, vise l’USFP localement et au niveau national et qu’il ne peut nullement taire ce genre d’actes.
Il croit fermement en  la capacité du Maroc de surmonter les entraves    du passé, d’être à l’écoute des revendications des nationalistes et des démocrates, de veiller à  garantir leur dignité et à les réhabiliter en vue de renforcer les liens permanents entre le sommet et la base. 
Tout en renouvelant son engagement à suivre de près la situation à Agadir,  particulièrement au niveau communal, le Bureau politique souligne qu’il  va déployer tous ses efforts pour réhabiliter les citoyens de la capitale de Souss et leurs représentants qui ont été élus démocratiquement.
Dans ce cadre, il confirme la suprématie  de la souveraineté populaire étant donné qu’elle est l’unique source de la légitimité des institutions et le garant de l’indépendance de ses décisions comme le souligne la nouvelle Constitution.
Le Bureau politique exprime enfin sa satisfaction quant à l’attitude positive du ministère de l’Intérieur concernant la situation dans la ville d’Agadir. Il réclame  également la nécessité de rendre publics les résultats de l’enquête en cours.

L.B.
Mercredi 17 Août 2011

Lu 547 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs