Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’USFP poursuit sa campagne référendaire à travers le pays : Mobilisation pour un “oui” massif au projet de nouvelle Constitution




Les cadres de l’USFP ont clôturé une semaine chargée pour entamer aujourd’hui une autre. Les membres du Bureau politique, des représentants des différentes instances du parti ainsi que ses responsables locaux et régionaux poursuivent leurs meetings au niveau national où ils sont accueillis chaleureusement par des dizaines de milliers de citoyens. L’objectif est de mobiliser le maximum de militants et de citoyens à voter «oui» pour la Constitution. Une mission qu’ils mènent avec brio vu leur crédibilité et leur impact sur les habitants des différentes régions visitées. Entre autres, Habib El Malki, Abdelhamid Jmahri, Abdelhadi Khairat, Mohammed El Achâari, Driss Lachgar, Fathallah Oualalou, Ahmed Zaidi, Badia Radi, Aicha Guellaa, Talaâ Saoud Al Atlassi et Abdelmakssoud Rachdi ont échangé les positions et les visions du parti relatives au nouveau texte soumis vendredi prochain au référendum. Pour ce faire, ils ont présenté les arguments nécessaires ayant poussé le parti à adopter ce projet avancé qui met le pays sur la bonne voie démocratique.
Le meeting de Habib El Malki, membre du Bureau politique, a rassemblé plusieurs milliers à M’Diq où il a rappelé les étapes cruciales du militantisme du parti de la Rose depuis sa création à nos jours. M. El Malki a insisté sur le rôle joué par l’USFP dans le processus démocratique de notre pays. Il a même précisé lors de son intervention que le parti a été le pionnier à revendiquer des réformes constitutionnelles et politiques à travers son mémorandum adressé au Souverain en 2009. Par la même occasion, le membre du Bureau politique a expliqué que «voter « oui » pour le projet de la nouvelle Constitution permettrait au pays d’avancer dans son processus démocratique.» Afin d’argumenter son approche positive et exhorter les citoyens de la région à partager sa vision, M. El Malki a détaillé les acquis de la nouvelle Constitution en adoptant une approche pragmatique et claire vis-à-vis des articles clés que stipule le nouveau texte, notamment ceux relatifs aux droits individuels, la transhumance, la monarchie et le rôle des instances élues. Par ailleurs, il a focalisé son intervention sur le rôle de la nouvelle Constitution dans le développement du pays sur tous les plans, à savoir le volet socioéconomique dans le cadre de l’égalité des chances entre tous les citoyens.
Fidèles à cette vision du parti présentée minutieusement par Habib El Malki aux populations locales de M’Diq, les autres cadres de l’USFP ont fourni l’effort nécessaire et présenté les arguments pertinents pour convaincre les foules à travers le pays. Surtout que ce week-end a connu l’organisation de plusieurs meetings réussis dans différentes régions et provinces du pays. Les échanges fructueux d’Ahmed Zaidi avec les populations de Nador, celui d’Amina Ouchelh à Tata, Mohamed Achâari à Tiznit, Fathallah Oualalou à Tan Tan et de tous les autres cadres du parti se sont soldés par un grand succès. Pour preuve, le temps réservé à ces manifestations a été à chaque fois prolongé sous les encouragements et les applaudissements des habitants. Ces derniers, à travers le pays, ont fait montre de leur mobilisation totale non seulement à voter «oui» pour la Constitution mais également à participer pleinement à sa mise en application. Ils ont même promis, via les slogans scandés dans presque tous les meetings, leur participation massive au référendum et aux futures échéances électorales.  
Tel est le cas pour les milliers d’habitants d’El Youssoufia qui ont accueilli Abdelhamid Jmahri, membre du Bureau politique, Badia Radi, membre du Secrétariat national de la femme ittihadia et Taoufiq Moutiî, membre de la Chabiba du parti. Ces derniers ont présenté la vision positive du parti relative à la nouvelle Constitution appelant ainsi les populations à voter «oui». Un appel bien persuasif de M. Jmahri qui a appelé la foule à voter « oui » pour que le citoyen ne soit plus un simple individu soumis aux choix de certains dirigeants, mais responsable de la gestion des affaires locales et nationales au travers des urnes. M. Jmahri a invité ses interlocuteurs à être nombreux dans toutes les échéances électorales, notamment le référendum actuel, pour participer pleinement au développement socioéconomique, politique et surtout démocratique de notre pays. Pour sa part, la voix féminine de cette rencontre, Badia Radi, à l’instar des autres militantes ayant fait le tour du Maroc depuis le lancement de la campagne pour la Constitution, a qualifié le nouveau texte de «Constitution de la parité». La militante s’est félicitée des avancées de la nouvelle Constitution et a appelé les femmes à être nombreuses le 1er juillet pour voter «oui» au texte qui libère les citoyens de la tutelle des instances non élues et inaugure un nouveau Maroc sous une monarchie parlementaire voulue par  le Souverain et le peuple. Selon elle, «le Maroc a tourné à jamais une page noire de son histoire. A partir du jour «J» (le 1er juillet 2001), nous entamerons une nouvelle ère démocratique et institutionnelle pour le Maroc de demain».
A Safi, les interventions des deux membres du Bureau politique Talaâ Saoud Al Atlassi et d’Abdelmakssoud Rachdi ainsi que celle de la conseillère Latifa Ziwani ont été marquées par un échange fructueux avec les populations locales. Venus par milliers assister à la présentation des deux membres du Conseil national et de la parlementaire, les militants et les habitants de Safi sont déterminés à voter «oui pour la Constitution ; oui, pour le Maroc de demain».
Partageant en somme la vision de son homologue Talaâ Saoud Al Atlassi en ce qui concerne le pas en avant qu’a connu le processus démocratique du pays, notamment dans la gestion des différentes institutions soumises à la voix du peuple via les urnes, Abdelmakssoud Rachdi a rappelé l’importance de la participation du parti dans la gestion du pays, à l’époque de Si Abderrahmane El Youssoufi. Ce qui a inauguré, d’après lui, le vaste chantier démocratique du pays dont les retombées se caractérisent dans le nouveau texte soumis au référendum vendredi prochain. Ceci dit, «le rôle de l’USFP dans l’aboutissement des acquis actuels est sans pareil. D’autant plus que le parti a su instaurer la vision démocratique au sein des différentes institutions depuis le gouvernement de l’alternance. Et pour conclure son rôle de leader en matière des réformes politiques et constitutionnelles qu’il n’a cessé de réclamer depuis sa création, l’USFP a fait de son mémorandum adressé au Souverain en 2009 une plateforme riche de son contenu et de sa vision globale concernant l’action politique nationale pour l’élaboration du nouveau texte que nous devons soutenir pour le bien de notre pays et son avenir».
La campagne pour la Constitution se poursuit à travers le pays. Les différents cadres et militantes et militants du parti sont davantage mobilisés à mener à terme ce pari national dont l’USFP assume pleinement le rôle de leader comme il l’a toujours été depuis l’indépendance du pays. Plusieurs meetings animés par les militants du parti ont eu lieu hier avec la participation de plusieurs milliers d’habitants venus de partout affirmer leur mobilisation et leur engagement en faveur de la nouvelle Constitution.

Rida ADDAM
Mardi 28 Juin 2011

Lu 366 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs