Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’USFP obtient la majorité de 2 municipalités et 14 communes rurales à Essaouira




En attendant  ce qui ressortira des alliances du restant des 57 municipalités et communes de la province, l’USFP possède actuellement la majorité requise pour présider deux municipalités et 14 communes rurales de la province d’Essaouira: municipalités d’Aït Daoud et Tamanar, et communes rurales de Sidi Jazouli, Sidi Kaouki, Tahlouant, Sidi Ahmed Oumbarek, entre autres. Le parti de la Rose a réalisé de bons résultats au niveau de la province maglré  le phénomène de l’achat des voix, les irrégularités qui ont entaché les listes électorales de plusieurs circonscriptions et l’acharnement de plusieurs parties contre les candidats ittihadis.
Encore une fois, le scrutin du 4 septembre 2015 a connu l’usage abusif de l’argent pour l’achat des voix des électeurs à la municipalité d’Essaouira surtout où le prix d’une voix a varié entre 500 et 700 DH. Ces élections ont été notamment marquées par la forte influence des spéculateurs dont les services ont été sollicités par les candidats et électeurs corrompus. Les absententionnistes  ont largement contribué à la baisse du taux de vote à la municipalité d’Essaouira qui n’a pas dépassé les 50% tandis qu’il a atteint 90,06% à Aït Daoud, 74,74% à Tamanar, et 74,73% à Sidi Kaouki.
Sachant que le n° 2727 fournissait les informations avec deux heures de retard, les électeurs ont beaucoup peiné pour retrouver les bureaux de vote en l’absence de bureaux d’orientation équipés dans les centres de vote. Nombre de collaborateurs de certains candidats se sont positionnés à proximité des centres de vote afin d’influencer les électeurs  en continuant à injecter de leur argent sale profitant toujours de la neutralité négative des autorités locales.
2400 candidats représentant 19 partis politiqués étaient en course pour décrocher 919 sièges  dans les 660 circonscriptions électorales de la province qui compte 5 municipalités et 52 communes rurales. Concernant la municipalité d’Essaouira, 15 listes se sont présentées pour postuler les 33 sièges du conseil communal.
La soirée électorale devant démarrer à 22h n’a pas tenu ses promesses. Les représentants des médias ont dû attendre plus de trois heures, ce qui les a poussés à se retirer sans obtenir de statistiques des voix et des sieges décrochés par chaque parti politique au niveau local et régional.

Abdelali Khallad
Mardi 8 Septembre 2015

Lu 1186 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs