Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’USFP met en garde contre l’approche unilatérale du gouvernement concernant les lois électorales




L’USFP met en garde contre l’approche unilatérale  du gouvernement concernant les lois électorales
• L’USFP exprime sa totale solidarité avec le front 
syndical dans sa lutte contre les politiques impopulaires
• L’USFP dénonce la campagne de dénigrement 
visant le Parti initiée par une horde aux ordres
• L’USFP salue les luttes menées par le mouvement féminin marocain à l’occasion de la journée nationale de la femme


Communiqué du Bureau politique de l’USFP

 
Le Bureau politique de l’Union socialiste des forces populaires a tenu, jeudi, sa réunion hebdomadaire consacrée à l’examen de questions se rapportant à la rentrée politique et sociale, aux Congrès provinciaux, à l’organisation de la Journée de la Fidélité, aux rencontres régionales, ainsi qu’à d’autres points.
Au début de cette réunion, le Premier secrétaire, Driss Lachguar, a présenté un exposé sur les développements politiques, organisationnels et sur la situation sociale. De même qu’il a tenu à saluer le succès qui a couronné les travaux de la rencontre nationale des cadres de l’USFP et du parti de l’Istiqlal qui a eu lieu le 27 septembre dernier. Tout en insistant sur la grande importance de cette alliance pour faire face au processus de régression démocratique et sociale, le Premier secrétaire a  évoqué l’importance de l’action de coordination  avec l’opposition parlementaire au sujet des différents dossiers soumis à l’institution législative.
Driss Lachguar a souligné également le développement concernant les chantiers organisationnels, à l’instar du congrès de Larache qui a connu un franc succès, et la poursuite de l’organisation des autres congrès provinciaux.
Le Premier secrétaire a fait part dans son intervention de la problématique de l’approche unilatérale adoptée par le gouvernement visant des lois de grande importance, comme celle relative aux prochaines échéances et ce, sans recourir au dialogue avec les partis politiques.
Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Bureau politique a décidé ce qui suit :
1-La poursuite de l’action sérieuse et responsable avec le parti de l’Istiqlal en vue de l’organisation des rencontres régionales, conformément à la Charte d’action commune et en prévision, aux niveaux régional, provincial et local, du renforcement du front social et politique qui rejette l’action du gouvernement portant atteinte aux acquis démocratiques des citoyens. 
2-La rencontre qui rassemblera les groupes parlementaires de l’opposition lors de l’ouverture de la prochaine session législative doit être considérée comme étant une étape importante dans le processus de confrontation avec le gouvernement. D’autant plus que les deux prochaines sessions parlementaires comprendront des dossiers cruciaux, tels que la loi des finances, les lois électorales, organiques et autres, ce qui contraint l’opposition à renforcer sa coordination et à présenter des alternatives qui vont dans le sens de l’interprétation démocratique de la Constitution et des engagements politique, social et culturel de l’Etat au service du développement et du progrès, ainsi qu’en réponse aux revendications des classes populaires.
3- La condamnation de la méthodologie à travers laquelle le gouvernement tente de faire passer les lois électorales et tout ce qui est en rapport avec les prochaines échéances dont les listes, le découpage, l’organisation et les prérogatives.
Tout en suivant avec une grande inquiétude  ces développements, le Bureau politique met en garde contre la poursuite de la méthodologie d’absence de dialogue et de tentative d’imposer une vision unilatérale sans concertation sérieuse avec l’opposition parlementaire à propos de lois et mesures organisationnelles  qui inaugurent une nouvelle étape avec ses répercussions sur le champ politique.
Cette méthodologie ne peut être admise selon la logique adoptée par le gouvernement, car l’opposition nationale démocratique, comme elle l’a  annoncé dans un communiqué conjoint, ne restera pas sans réaction face à cette violation flagrante de la Constitution.
4- La solidarité avec le mouvement syndical social, le soutien total à la décision de la grève générale à laquelle ont appelé la FDT et l’UGTM, la contribution réelle  à l’unification du front syndical pour faire face à l’offensive acharnée, sans précédent dans l’histoire des gouvernements marocains,  contre les classes laborieuses, tous niveaux et catégories confondus.
5-La condamnation des manœuvres  visant l’USFP  et recourant à des plumes aux ordres pour les mettre en exécution, puisque de fausses rumeurs sont publiées quotidiennement  sur une crise au sein du parti n’épargnant pas même ses leaders historiques auxquels sont attribuées des initiatives, des actions ou des positions  qui n’ont eu lieu que dans l’imaginaire maladif  des responsables  de la presse écrite et les sites électroniques qui comptent sur leurs méthodes de désinformation, pour véhiculer leurs mensonges en recourant à des formules telles «des sources informées» et «sources proches» et autres «sources» qui n’existent pas et qui servent à induire en erreur les électeurs.
Cette bassesse et cet acharnement contre un parti nationaliste comme l’USFP, par «une horde» qui publie avec le même style, la même méthode et en même temps, confirme la grande valeur et la position stratégique de notre parti dans le champ politique et dans l’édification démocratique, ce qui dérange les auteurs des cartes montées de toutes pièces et des sondages d’opinion manipulés.
6- A l’occasion de la célébration de la  Journée nationale de la femme (10 octobre), le Bureau politique a salué les efforts des femmes marocaines visant à préserver leurs acquis dans tous les domaines, et leur participation effective au processus de développement du pays, dénonçant les positions de quelques voix discordantes qui tentent, avec niaiserie, d’affecter tous les aquis réalisés depuis l’indépendance en vue de bâtir une société juste intégrant toutes ses composantes dans les projets de développement.
Dans ce sens, le Bureau politique a dénoncé les positions irresponsables du chef du gouvernement contre les luttes légitimes des femmes marocaines, et considère que ces déclarations honteuses constituent une régression sur le consensus national en la matière, et un dépassement flagrant de l’esprit de la Constitution 2011 qui a consacré les principes d’égalité et de parité en tant que préludes essentiels à l’opérationnalisation du rôle des femmes et en tant que de vrais partenaires dans l’édification d’un Maroc démocratique moderniste.
Le Bureau politique a rappelé au chef du gouvernement que la vigilance et la lutte du mouvement féminin marocain dont les militants ont été qualifiés de «visages gris», ont aidé le Maroc à accomplir la réconciliation réelle avec la moitié de la société active dans et hors de la maison, ce qui a instauré la confiance en l’avenir.
7- La préparation des rencontres régionales qui seront organisées les 18 et 19 octobre 2014, au niveau national, pour débattre de diverses questions organisationnelles et politiques notamment celles relatives aux prochaines échéances électorales et  à la préparation de l’organisation de la «Journée de fidélité», le 29 octobre à Meknès, pour célébrer la mémoire des martyrs de la société et les militantes et militants de la liberté et de la démocratie.

Samedi 4 Octobre 2014

Lu 745 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs