Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’USFP exprime sa solidarité avec les centrales syndicales pour contrecarrer la politique antisociale adoptée par le gouvernement




Le Bureau  politique de l’USFP a tenu, mercredi 6  janvier 2016,  sa réunion ordinaire consacrée à l’examen d’importantes questions politiques, sociales  et nationales, des résultats des travaux des groupes de travail  dépendant du Bureau politique ainsi que des préparatifs des législatives et du suivi  des préparatifs concernant la commémoration du 40ème jour des décès des militants Mohamed Sabri et Mustapha El Karkri. 
Après avoir pris acte de l’exposé du Premier secrétaire du parti, Driss Lachguar, et débattu de l’ensemble de  ces questions, le Bureau politique :
1-Attire l’attention sur la gravité de la situation sociale  suite aux mesures prises par le gouvernement aussi bien pour ce qui est de la hausse des prix des produits de première nécessité que du gel des salaires et des augmentations  successives touchant les taxes et les secteurs vitaux  pour les citoyens tels le transport et autres services. 
Le Bureau politique considère que la poursuite de cette politique antisociale menée par le gouvernement ne peut déboucher que sur davantage de tensions au moment où l’Exécutif continue de refuser le dialogue avec les Syndicats, soit en optant pour la répression soit en affichant son indifférence à l’égard des mouvements de protestations pourtant légitimes concernant de nombreux secteurs.
2-Le BP exprime son entière solidarité avec les positions et toutes les formes de protestation menées par les Centrales syndicales pour faire face aux régressions faites par le gouvernement et qui portent sur les acquis sociaux, notamment le dossier de la retraite. Lequel exige un dialogue sérieux, prenant en considération les solutions proposées par les Syndicats et s’orientant vers l’avenir dans le cadre d’une vision globale et non partielle et improvisée.
En exprimant sa solidarité, le Bureau politique estime que le gouvernement viole la Constitution en recourant à la prise des décisions  unilatérales à travers des mesures, censées être appliquées  dans le cadre d’une méthodologie participative avec les partenaires sociaux, comme le stipule la Constitution, à propos d’un important dossier tel que celui de la retraite.
3-Le Bureau politique, tout en exprimant son inquiétude quant à l’escalade dangereuse qui prévaut dans la région du Golfe, confirme la nécessité d’opter pour le dialogue et la concertation, en vue de dépasser les conflits en usant de moyens à même d’éviter les confrontations. Et ce, dans le cadre du respect de la souveraineté des pays et de veiller à la protection de leurs institutions et représentations. De même que le BP appelle au respect des conventions internationales des droits de l’Homme par l’ensemble des pays de la région. 
4- Prend note des développements positifs enregistrés au niveau du dialogue initié par le parti au sein du mouvement ittihadi pour serrer les rangs, fédérer les forces et surmonter les querelles intestines, et ce en vue de poursuivre le combat pour la démocratie et la modernité, dans le cadre des positions du parti, de ses grandes orientations et de sa fidélité constante à son histoire. Ainsi, le Bureau politique a décidé de continuer ce dialogue aux niveaux national, régional et provincial.
5- A débattu des préparatifs concernant les prochaines élections législatives, aussi bien en matière de réformes à adopter au niveau des lois et du système électoral, qu’au niveau des candidatures que présentera le parti. A cet égard, il a décidé de poursuivre le débat sur ces sujets sur la base des rapports élaborés par les groupes de travail en charge de ces dossiers.
6- A discuté de l’ensemble des préparatifs faits en vue de la commémoration du 40ème jour du décès du militant, Mohammed Sabri, qui coïncide avec la disparition du leader ittihadi, Abderrahim Bouabid, symbole de l’option démocratique, tout en exprimant sa fidélité aux choix politiques que continue de pérenniser le regretté. De même que le BP a chargé une commission pour la préparation de la commémoration du 40ème jour du regretté Mustapha El Karkri.

Vendredi 8 Janvier 2016

Lu 1563 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs