Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’USFP et l’Istiqlal renforcent leur coordination et décident de la tenue d’une rencontre nationale de leurs cadres

Communiqué du Bureau politique




L’USFP et l’Istiqlal renforcent leur coordination et décident de la tenue d’une rencontre nationale de leurs cadres
Le Bureau politique de l’USFP a tenu, lundi, sa réunion hebdomadaire consacrée à l’examen de nombreux points se rapportant aux rentrées politique, sociale et scolaire, à la grève nationale du 23 septembre et à celle de l’enseignement supérieur, aux projets de lois électorales, au projet de loi de la région, à la rencontre nationale commune avec le Parti de l’Istiqlal, à la rentrée parlementaire, ainsi qu’à de nombreux dossiers d’ordre organisationnel.
Le Premier secrétaire du parti, Driss Lachguar, a évoqué devant les membres du Bureau politique l’acuité de la situation relative aux dossiers politique et social, notant que c’est pour la première fois que la rentrée sociale s’annonce chaude. Ce qui dénote de la gravité de la situation sociale et la grande grogne que suscite la politique du gouvernement dans les différents domaines et ce, de façon unanime chez l’ensemble des forces populaires et syndicales.
Après examen de ces questions, le Bureau politique annonce ce qui suit :
1-Continuer à faire face à la politique antisociale du gouvernement et à soutenir les luttes des classes ouvrières où qu’elles se trouvent, ainsi que toutes les formes de protestation légale à travers lesquelles les citoyens expriment  leur rejet des mesures successives touchant leur pouvoir d’achat et leurs acquis sociaux. Le BP a considéré, à ce propos, que la grève du 23 septembre et celle de l’enseignement supérieur sont un maillon dans le processus de lutte permanente contre cette politique marquée par des régressions systématiques, une gestion publique dénuée d’un contenu social et une absence totale pour ce qui est de la protection des classes populaires suite à la soumission aveugle du gouvernement aux recommandations des institutions financières internationales, ainsi qu’aux intérêts capitalistes sauvages au Maroc.
2-Le Bureau politique a appelé les forces démocratiques, les centrales syndicales et les organisations de la société civile à davantage de vigilance en vue de contrer cette politique qui vise à affecter les citoyens et porter atteinte à leurs pouvoirs d’achat  et à leur situation sociale. Une politique qui se veut comme une solution facile aux problèmes existants au lieu de chercher des alternatives structurelles et stratégiques à des dossiers auxquels les précédents gouvernements avaient déjà trouvé d’autres solutions que celles adoptées par l’actuel Exécutif. Ce qui constitue un précédent grave dans le processus de régression de l’Etat face aux équilibres sociaux et aux engagements pris par les pouvoirs publics, notamment depuis l’expérience du gouvernement  d’alternance consensuelle.      
3-Le Bureau politique considère que la rencontre qui aura lieu samedi 27 septembre entre les cadres de l’USFP et du PI constitue un maillon principal   dans le processus de l’alliance entre les deux partis, inaugurant ainsi une  série de rencontres régionales, provinciales et sectorielles entre leurs militants respectifs.
4-Le Bureau politique  met l’accent sur l’importance de la préparation de la rentrée parlementaire tant pour les questions  économiques et sociales que pour  les problématiques  créées par les lois électorales. Dans ce cadre, il a examiné en détail la rencontre commune des groupes de l’opposition parlementaire, dans la perspective d’unir les points de vue sur l’ensemble de ces dossiers dont particulièrement ceux relatifs à la situation de l’opposition institutionnelle conformément à l’article 10 de la Constitution.  
5- Le Bureau politique  se félicite de la réussite des congrès provinciaux en rappelant le succès de ceux de Safi et de Tétouan qui ont constitué un exemple de la pratique démocratique qui confirme l’exception ittihadie par rapport à ce que connaissent les réunions d’autres partis politiques. A ce propos, il a appelé les autres provinces à accélérer la programmation de leur congrès. De même qu’il a passé en revue l’ensemble des préparatifs destinés à l’organisation des congrès sectoriels des commerçants, des professionnels et des artisans.  


Mercredi 24 Septembre 2014

Lu 570 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs