Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’UE soutient les efforts de l’ONU pour régler la question du Sahara : Ashton appuie les réformes politiques au Maroc




L’UE soutient les efforts de l’ONU pour régler la question du Sahara : Ashton appuie les réformes politiques au Maroc
L’Union européenne salue et appuie les réformes politiques et économiques au Maroc. C’est le message fort qu’a tenu à transmettre aux responsables marocains la Haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, Catherine Ashton, lors de sa première visite officielle à Rabat.
Cette dernière s’est entretenue, lundi dernier, avec le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane. Et selon la MAP, Ashton a confirmé dans une déclaration à la presse à l’issue de cet entretien, que sa visite au Maroc vise à réaffirmer l’excellence des relations entre Rabat et l’UE, qui «devraient être développées davantage».
Les questions syrienne et malienne étaient au menu des discussions entre le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Saad Eddine Otmani et le chef de la diplomatie européenne.  
Ashton a défendu lors d’une conférence de presse conjointe avec Otmani, la nécessité d’aider le peuple malien, mais elle n’a pas précisé si Rabat et l’UE se sont mis d’accord «sur une position concrète concernant cette question», rapporte EFE.
Otmani a confirmé, pour sa part, que le Royaume «est attaché à la coopération avec les pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), les pays voisins du Mali, l’UE et la communauté internationale pour trouver une solution qui préserve la stabilité et l’intégrité du Mali», précise la MAP. Et d’ajouter :«Nous avons également fait part des positions du Maroc quant aux différentes questions qui préoccupent la communauté internationale».
L’UE a planifié récemment une mission composée de 200 militaires pour aider le gouvernement du Mali en vue de récupérer le nord du pays contrôlé par des islamistes fanatiques. Cependant, l’UE n’entend pas intervenir directement dans les combats, mais à travers la formation des forces locales.  
Les discussions entre les responsables marocains et la responsable européenne ont porté aussi sur la question syrienne. «La situation est très difficile en Syrie», a dit Ashton avant d’ajouter : «Nous voulons travailler ensemble pour soutenir le peuple syrien, reconnaître l’importance que l’opposition puisse s’unifier davantage, faire de notre mieux pour que la communauté internationale puisse s’unir autour de cette question et soutenir les pays voisins qui sont directement impactés par cette situation».
La visite de Catherine Ashton survient quelques jours après celle de l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, Christopher Ross au Maroc. Selon l’agence espagnole «Europa press», des sources proches de Catherine Ashton ont confirmé que l’UE «appuie les efforts de l’ONU» pour résoudre ce conflit, mais elles ont refusé de confirmer si elle a abordé expressément ce sujet avec les responsables marocains.

Mourad Tabet
Mercredi 7 Novembre 2012

Lu 632 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs