Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'UE menace la Russie de nouvelles sanctions

Standard & Poor's rétrograde la Russie en catégorie spéculative




L'UE menace la Russie de nouvelles sanctions
L'Union européenne a annoncé mardi qu'elle envisageait de nouvelles sanctions contre la Russie, en raison de sa "responsabilité" dans la "détérioration de la situation dans l'est de l'Ukraine".
 Dans un communiqué, les chefs d'État et de gouvernement européens demandent à leurs ministres des Affaires étrangères, qui se réuniront jeudi, "d'évaluer la situation et d'envisager toute action appropriée, en particulier de nouvelles sanctions". "Nous nous saisirons de la question" lors de notre prochain sommet le 12 février, ajoutent-ils.
 Les 28 dénoncent "un soutien continu et accru donné par la Russie aux séparatistes, qui souligne la responsabilité de la Russie". "Nous appelons instamment la Russie à condamner les actions des séparatistes et à mettre en oeuvre les accords" de paix de Minsk, ajoutent-ils.
 Ils expriment leur "préoccupation concernant la détérioration de la situation sécuritaire et humanitaire dans l'est de l'Ukraine" et "condamnent la mort de civils dans des bombardements aveugles de la ville de Marioupol".   Une attaque à la roquette des séparatistes pro-russes sur cette ville a fait 30 morts samedi. Les attaques se multiplient depuis quelques jours. Neuf soldats ont été tués et 29 autres blessés au cours des dernières 24 heures dans les combats, a annoncé mardi un porte-parole militaire ukrainien. 
Au vu de cette situation, la représentante de la diplomatie européenne Federica Mogherini a décidé de convoquer pour jeudi une réunion extraordinaire des ministres des Affaires étrangères de l'UE.
Par ailleurs, la décision de l'agence américaine Standard & Poor's de reléguer la note de la dette souveraine de la Russie en catégorie "spéculative" correspond à une sanction déguisée décidée "sur ordre direct de Washington", a estimé mardi un haut diplomate russe.
 "Le fait que cette décision ait été prise maintenant n'est pas étonnant: par une coïncidence étrange, elle correspond avec une nouvelle vague d'hystérie antirusse", a déclaré un vice-ministre des Affaires étrangères Vassili Nebenzia à l'agence Ria-Novosti.
 "Je n'ai aucun doute sur le fait qu'elle a été prise non pas sur suggestion, mais sur ordre direct de Washington", a-t-il ajouté.
 Il a jugé que l'annonce de Standard & Poor's "entrait dans la logique" des "actions coordonnées entreprises pour saper l'économie" russe qui correspondent à "la partie cachée de la guerre de sanctions".
 La décision de l'agence de notation tombe au moment où Washington et Bruxelles ont menacé Moscou de nouvelles sanctions économiques pour son soutien, y compris selon eux militaire, aux séparatistes prorusses de l'Est de l'Ukraine, où de sanglants combats ont eu lieu ce week end.
 Le Kremlin a dénoncé de son côté une décision qui "a un lien minimal avec l'économie mais qui est orientée". "Les entreprises sérieuses ne vont probablement pas se baser sur de telles notations qui ne reflètent pas la situation réelle", a estimé le porte-parole de la présidence, Dmitri Peskov.
 Avec sa décision d'abaisser la note de la Russie à "BB+", Standard & Poor's est la première agence internationale à classer le pays dans la catégorie des dettes souveraines "spéculatives", ou "pourries" en jargon financier.
 Très attendue, cette sanction fait craindre une accélération des fuites de capitaux de Russie, déjà à un niveau record en 2014 à cause de la crise ukrainienne, aggravant ses difficultés économiques alors qu'une profonde récession se profile déjà pour cette année. 

AFP
Mercredi 28 Janvier 2015

Lu 464 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs