Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'UE interpellée sur l'aide alimentaire apportée aux camps de Tindouf

L'eurodéputé Gilles Pargneaux demande l’organisation d’un recensement des populations




L'UE interpellée sur l'aide alimentaire apportée aux camps de Tindouf
Le député européen Gilles Pargneaux a appelé, jeudi à Strasbourg, l'Union européenne à œuvrer en faveur de la réalisation d'un recensement dans les camps de Tindouf pour connaître la population de ces camps et mieux calibrer l'aide alimentaire européenne qui lui est destinée.
« Un recensement dans les camps de Tindouf doit encore et toujours être réalisé. Les chiffres de la population des camps de Tindouf de la Commission européenne ont plus de 10 ans. Il faut les évaluer à nouveau et nous ferons ainsi d'une pierre deux coups : l'aide alimentaire européenne sera mieux calibrée aux bénéfices des populations et une solution politique à ce conflit sera facilitée», a souligné M. Pargneaux, qui interpellait la haute représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini lors d'une réunion de la Commission de contrôle budgétaire du Parlement européen.
M. Pargneaux interrogeait la responsable européenne sur les suites du scandale des détournements de l'aide humanitaire dans les camps de Tindouf.
Il a fait savoir que les préoccupations de Mme Mogherini et celles du groupe d'amitié Union européenne-Maroc qu'il préside sont similaires, précisant que 'la situation sécuritaire de la bande sahélo-saharienne et l'urgence de la réconciliation algéro-marocaine sont en haut de notre agenda politique». Pour lui, le raid meurtrier de Mokthar Belmokthar à Ouagadougou où 30 personnes ont été tuées symbolise ce Sahel en proie aux groupes terroristes, affirmant que 'l'Europe ne doit pas rester sans réponse face à la situation».
« Pour sortir de l'ornière, la transparence la plus totale est nécessaire», a-t-il insisté, soulignant qu'un « recensement dans les camps de Tindouf doit encore et toujours être réalisé».
« Dans cet échange, Mme Mogherini a indiqué sa volonté d'aider à la sécurisation de la région tout comme de favoriser la réconciliation entre l'Algérie et le Maroc. Elle a surtout souligné la nécessité de permettre un nouveau recensement des populations des camps. J'ai accueilli sa volonté politique avec satisfaction», s'est-il félicité. Il a ajouté que des débats plus précis sur le sujet devraient bientôt être à l'ordre du jour de la Commission des affaires étrangères du Parlement européen.
« Le statu quo du conflit a assez duré ; il est temps de proposer des solutions d'avenir pour la paix au Sahara et au Sahel», a conclu M. Pargneaux.

Libé
Vendredi 22 Janvier 2016

Lu 479 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs