Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’UE accompagne le Maroc dans ses efforts




L’UE accompagne  le Maroc dans ses efforts
L'accompagnement du Maroc dans ses efforts à construire une économie dynamique et créatrice d'emplois est une priorité pour l'Union européenne (UE), a souligné, cette semaine à Casablanca, Rupert Joy, ambassadeur, chef de la délégation de l'UE. 
S'exprimant lors d'une rencontre organisée, mardi dernier, pour annoncer le lancement du programme small Business Support'' de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) au Maroc, M. Joy a fait savoir que cette banque pourra apporter l'expérience qu'elle a acquise durant une vingtaine d'années en soutenant le processus de changement économique et démocratique en Europe orientale.
Et de rappeler l'importance que l'UE attache au développement du secteur privé et à l'augmentation de la compétitivité des entreprises marocaines, notant que l'un des objectifs à atteindre dans ce contexte est celui de permettre à ces entreprises, en particulier les PME, de mieux saisir les opportunités du marché de l'UE, un marché de 500 millions de consommateurs.
De son côté, la présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Miriam Bensalah Chaqroun a mis en exergue des propositions qui, selon elle, sont capables d'améliorer la performance des petites et moyennes entreprises au Maroc en leur permettant de bénéficier de l'expertise nécessaire au développement de leurs activités productives. 
Et d'expliquer que ces entreprises, qui constituent 95 % du tissu économique national et qui contribuent à 40 % dans la production nationale et à 35 % dans l'exportation, ont besoin d'un soutien technique et financier pour le développement de leurs activités, notamment la qualification des ressources humaines ainsi que le développement de la productivité.
Et de souligner que de la CGEM estime que la promotion de la compétitivité des entreprises locales est tributaire de la simplification des procédures pour l'obtention des financements et des services offerts par la banque afin d'assurer une répartition géographique équilibrée en dehors de l'axe Rabat-Casablanca.
Pour le directeur régional de la BERD au Maroc, Laurent Chabrier, développer le secteur privé grâce au soutien apporté aux PME est l'une des priorités de la BERD pour le Maroc, notant que les PME constituent la colonne vertébrale d'une économie de marché dynamique.
Il a préconisé que la BERD fournit des conseils aux entreprises et présente des savoir-faire industriels au Maroc grâce à des financements principalement octroyés par l'UE par l'intermédiaire de la facilité d'investissement pour le voisinage et à des fonds supplémentaires provenant du compte multi-donateurs de la BERD pour la région SEMED (Maroc, Egypte, Tunisie et Jordanie) et du compte du fonds de coopération pour cette région. A rappeler que depuis 2012, la BERD a réalisé au Maroc 14 investissements dans différents secteurs (incluant immobilier et tourisme, agri business, institutions financières, énergie, et fonds d’investissement) pour un montant de près de 260 millions d'euros. 

Vendredi 26 Septembre 2014

Lu 2494 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs