Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’Oxford Business Group valide la stratégie marocaine de modernisation des ports

Booster le trafic maritime




L’Oxford Business Group valide la stratégie marocaine de modernisation des ports
Les efforts soutenus déployés par le gouvernement marocain pour renforcer la capacité de ses ports et optimiser leur efficacité ont donné une nouvelle impulsion au trafic maritime ces derniers mois, indique l’Oxford Business Group, un cabinet d’intelligence économique basé à Londres. 

Situé à l’entrée de la Méditerranée sur l’une des voies maritimes les plus empruntées au monde, le complexe Tanger-Med occupe une place stratégique, soulignent les analystes de l’OBG dans une étude qui vient de paraître.
Ce port fournit ses services à plusieurs acteurs majeurs du transport maritime, notamment les groupes Maersk et CMA CGM, et est relié à 125 ports dans le monde, ajoute la même source, faisant savoir que la mise en place de ce port, dont les opérations ont démarré en 2007, s’inscrit dans le cadre d’une stratégie visant à augmenter les activités portuaires et stimuler le développement de la région du nord du pays.
Tanger-Med I est doté d’une capacité de 3,5 millions d’EVP (équivalent vingt pieds) sur quatre terminaux. En 2012, 1,83 million d’EVP y ont été manutentionnés, constitués à plus de 95% par le trafic de transbordement, rappellent les experts du cabinet britannique, notant que cette progression a poussé les autorités marocaines à lancer les travaux d’extension, pour la construction de Tanger-Med II en 2009.
Selon l’avis de l’OBG, les nouvelles installations vont porter la capacité totale du port à 8,2 millions d’EVP et servir de moteur au développement économique de la région grâce au rassemblement de ressources industrielles, logistiques et sociales autour de ce hub de transbordement et de commerce extérieur.
Ainsi, plusieurs zones franches commerciales et industrielles ont été érigées aux alentours, dont une zone franche dédiée à l’industrie automobile, où Renault a installé une usine de production de véhicules destinés en priorité à l’exportation vers l’Europe. Le trafic maritime de Tanger-Med a enregistré une hausse de 10% durant la période allant de janvier à avril de l’année en cours, ce qui représente une bonne performance par rapport aux résultats modérés de l’an dernier, estime l’OBG, précisant que le trafic maritime au Maroc devrait s’améliorer encore avec la reprise économique mondiale.

Libé
Samedi 26 Octobre 2013

Lu 483 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs