Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'Ouganda libère 200 perroquets victimes de trafic




Jeudi, en Ouganda, pays célèbre pour la variété de ses oiseaux, 200 perroquets Gris ont été relâchés dans le parc naturel de Kibale, après avoir été libérés de trafiquants qui comptaient les exporter et les vendre.
Deux cents perroquets Gris ont été libérés par les autorités ougandaises. Ces spécimens, appartenant à une variété de perroquets africains, avaient été enlevés en janvier dernier à des contrebandiers. Aujourd'hui, les oiseaux ont ainsi rejoint le parc naturel de Kibale, situé à 350 kilomètres de Kampala, après avoir été soignés plusieurs mois dans le plus grand zoo du pays, rapporte romandie.com.
Au début de l'année, la police ougandaise avait mis la main sur 130 perroquets Gris. Ces derniers faisaient l'objet d'un trafic illicite vers la République démocratique du Congo, mais des dizaines d'entre eux sont malheureusement morts peu de temps après. Les analyses avaient alors révélé que les oiseaux avaient été endormis à l'aide de sucre de canne imbibé d'alcool. Une seconde saisie de 100 perroquets a ensuite eu lieu dans un entrepôt proche du principal aéroport du pays, Entebbe.
Une porte-parole de l'autorité ougandaise de préservation de la faune et la flore, Lilian Nsubuga raconte : "Les perroquets sont restés tellement longtemps en captivité qu'au début, ils refusaient de sortir (...) mais ils ont finalement commencé à bouger et se sont envolés. Huit d'entre eux, trop lourds pour voler ou parce que leurs ailes étaient abîmées, ont cependant dû être renvoyés au zoo."
Les autorités ougandaises expliquent que les oiseaux étaient sans doute destinés au marché noir en Europe, aux Etats-Unis ou en Asie de l'Est, où les contrebandiers peuvent en tirer entre 1.000 et 1.500 euros. Aujourd'hui, le trafic est donc devenu particulièrement important en Ouganda qui possède plus de 1.000 espèces d'oiseaux différents.

Maxisciences
Lundi 1 Août 2011

Lu 701 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs