Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’Olympique de Khouribga s’enlise de plus belle




Pour le compte de la 24ème  journée du Championnat pro Elite 1, au Complexe OCP, l’Olympique Club de Khouribga a accueilli le RCA  de Casablanca, devant un public nombreux des grands jours, encadré par un cordon de sécurité sans précédent, hooliganisme oblige.
Avant le coup d’envoi, une minute de silence a été observée  à la mémoire de l’ex gardien rajaoui Rechag.
Ce match choc a réuni deux équipes aux ambitions diamétralement opposées. L’OCK, lanterne rouge, se débat pour sortir de la zone dangereuse, tandis que le RCA bien classé, vise le sacre. Ce match s’est terminé par la victoire des Aigles verts par trois  buts à un.
Dès la première minute, les Phosphatiers passent à l’attaque en exerçant un pressing constant sur une défense rajaouie  bien regroupée au tour du gardien Zniti. A la 4’, suite à une contre-attaque rapide et dangereuse du RCA, la défense locale  commet une erreur monumentale, l’attaquant Osaguona en profite pour inscrire le premier but. Ce but précoce chamboule les cartes du coach Zouaghi. Abasourdis par ce but contre le courant du match, les Khouribguis accumulent les erreurs défensives. Ainsi, la 14’ voit le poteau gauche sauver  Mouatamid d’un véritable but, suite à une frappe sèche de Babatoundé.
Ce n’était que partie remise, puisque huit minutes après, El Ouasil sur un service lumineux d’Osaguona, prend de vitesse la défense khouribguie et double la mise pour les siens. Les occasions vont être créées, mais loupées d’une manière lamentable par les attaquants locaux : Sidibé 32’, Tiberkanine 33’. A la 42’, Tiberkanine lance Sidibé qui trompe la vigilance de Zniti et réduit l’écart. Aux arrêts de jeu, l’Olympique réussit à inscrire un but, toutefois, l’arbitre Guezaz ne le valide pas pour hors-jeu.
Au deuxième half, l’entrée de Mouaatani   donne du tonus à l’attaque des Khouribguis qui portent le danger au camp des Verts à maintes reprises. Mais ils se heurtent à une défense hermétique et souvent tombent en hors-jeu. Les visiteurs se cantonnent dans la défense, tandis que les locaux se portent à l’attaque avec force pour égaliser, mais vont, à chaque fois, buter contre une défense impénétrable.
Les protégés de Zouaghi campent plus de vingt minutes dans la zone des Verts et ratent plusieurs occasions nettes de but. En voulant égaliser à tout prix, les Phosphatiers se découvrent trop, les visiteurs qui procèdent par contre-attaques en profitent. Ainsi, Babatoundé sert Hafidi (67’) sur un plateau d’argent, qui triple la mise pour le RCA.
Bien que menés au score, les coéquipiers de Yamiq ne baissent pas les bras et continuent à attaquer, se créant des opportunités. Cependant et faute de concentration, ils les ratent lamentablement.
Après cette nouvelle défaite, l’OCK patauge toujours dans les méandres de la relégation dans l’attente des prochaines échéances.

 

Chouaib Sahnoun
Mardi 19 Avril 2016

Lu 724 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs