Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’Olympique de Khouribga réussit à vaincre et convaincre




L’Olympique de Khouribga réussit à vaincre et convaincre
C’est devant quelque 2000 spectateurs qui ont bravé la chaleur torride de la capitale du phosphate que l’Olympique de Khouribga a accueilli le leader de l’exercice, le Kawkab de Marrakech, au Complexe OCP, pour le compte de la deuxième journée du Botola Pro Elite1, dans un match qui s’annonçait difficile entre deux ténors du football national. La rencontre se termine à l’avantage des Phosphatiers sur le score de deux réalisations à une.
Les deux équipes restent sur des résultats positifs, l’OCK a forcé le nul à Rabat face au FUS, (0-0), tandis que le KACM a écrasé le HUSA par quatre buts nets.
La partie démarre sur les chapeaux de roues et le public a droit à des phases de jeu animées où les deux formations s’engagent dans un duel sans merci au milieu du terrain, cherchant chacune la moindre erreur pour surprendre son adversaire. Les Khouribguis passent vite à l’attaque et inquiètent le portier marrakchi. A la 12’, Malki comme par enchantement se trouve seul devant Borkadi mais, manque l’immanquable. La riposte des Phosphatiers ne tarde pas, l’homme du match, Bezghoudi lance Sidibé, ce dernier, d’une frappe sèche du pied gauche, loge le cuir dans la lucarne. La 21’, voit le tir de Manssouri raser le poteau de Borkadi. Les locaux, déchaînés, attaquent, cependant, les visiteurs, vigilants, réagissent et les empêchent de développer leur jeu. Ainsi, l’arbitre Jeyyid renvoie les 22 protagonistes aux vestiaires sur le score de un à zéro.
Après le repos, la physionomie du match change complètement, les Marrakchis se lancent à l’attaque et les Khouribguis se contentent de se défendre. Les corners se multiplient au profit des hommes de Dmii, sans danger toutefois pour le keeper khouribgui. Le coach des représentants de la ville ocre procède à des changements notamment en  attaque. L’entrée de Bahja change la donne.
Ce dernier sert sur un plateau d’argent Sekkat qui égalise pour les Marrakchis (82’). Piqués au vif, les poulains d’El Ajlani, changent totalement de tactique et se portent à l’attaque dans le but de marquer. Ils bénéficient d’un coup franc bien botté par Largou, à la réception le défenseur El Yamiq saute plus haut que les autres et d’un superbe heading double la mise pour l’OCK (84’).
L’Olympique, grâce à sa maîtrise tactique, s’est adjugé une victoire rassurante et aura certainement son mot à dire cette saison. 

Chouaib Sahnoun
Lundi 15 Septembre 2014

Lu 441 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs