Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'Office fédéral de la justice (OFJ) suisse lève le secret bancaire après le scandale FIFA

Radiation à vie requise contre Platini par le comité d’éthique de l’instance du football




L'Office fédéral de la justice (OFJ) suisse a décidé de lever partiellement le secret bancaire pour livrer des données sur les dirigeants de la Fifa arrêtés en mai à la demande de la justice américaine, a révélé jeudi le site du Neue Zuercher Zeitung.
L'information du journal zurichois a été confirmée à l'agence suisse ATS par un porte-parole de l'OFJ.
Les titulaires des comptes bancaires concernés peuvent faire recours contre cette décision de l'OFJ dans un délai de 30 jours devant le Tribunal pénal fédéral suisse. Dès que la décision entrera en vigueur, la Suisse transmettra aux Etats-Unis les données bancaires des dirigeants de la Fifa arrêtés le 27 mai dans le cadre de l'affaire de corruption touchant l'instance mondiale du football.
D'autres décisions partielles vont suivre, a précisé le porte-parole de l'OFJ.
Au total, quatre demandes d'entraide judiciaire sont parvenues à l'OFJ dans le cadre des enquêtes judiciaires sur la Fifa. La requête principale ainsi que deux demandes supplémentaires ont déjà été déposées avant l'arrestation des sept dirigeants. La dernière remonte au 25 septembre. Aucun détail n'a été donné sur les personnes ou les banques concernées.
Début novembre, UBS et Crédit suisse, respectivement les N.1 et N.2 du secteur bancaire suisse, avaient révélé avoir été interrogés dans le cadre du scandale de corruption par les autorités américaines et suisses.
L'OFJ a approuvé l'extradition de plusieurs de ces responsables de la Fifa. Deux ont déjà été remis aux autorités américaines. Les cinq autres refusent toujours d'être extradés vers les Etats-Unis, et la procédure n'est pas encore terminée.
Dans un autre registre mais en relation avec le scandale, le comité d'éthique de la Fifa a requis la radiation à vie pour Michel Platini. Sera-t-il alors radié à vie du monde du foot ? C'est en tout cas ce que préconise le rapport d'enquête interne à la Fifa à propos du fameux paiement controversé de 1,8 M EUR pour lequel un verdict est attendu en décembre.
Sollicitée par l'AFP, la justice interne de la Fifa s'est refusée à tout commentaire. On ne sait pas si la même peine a été requise contre Joseph Blatter, président démissionnaire de la Fifa, suspendu comme Platini jusqu'au 5 janvier à titre provisoire, pour l'affaire du paiement mais aussi pour un contrat de droits TV présumé déloyal envers la Fifa.

Jeudi 26 Novembre 2015

Lu 380 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs