Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’ONU condamne à l’unanimité le tir de missile de Pyongyang




Le Conseil de sécurité des Nations unies a condamné lundi le tir d'un missile balistique nord-coréen et demandé à ses membres de "redoubler d'efforts" pour appliquer les sanctions visant le régime de Pyongyang.
"Tous les membres du Conseil de sécurité déplorent les activités de la République démocratique populaire de Corée en matière de missiles balistiques, y compris ces lancements", dit le communiqué.
La Corée du Nord dit avoir procédé dimanche avec succès au test d'un missile balistique à longue portée, en violation des résolutions du Conseil de sécurité. Il s'agit du premier tir de Pyongyang depuis l'investiture de Donald Trump.
L'agence de presse Yonhap a rapporté mardi que le missile tiré dimanche avait une portée de 2.000 kilomètres, ce qui lui permettrait théoriquement de frapper certaines régions de la Chine, de Taïwan, du Japon et de Russie.
Le communiqué redit que le Conseil est déterminé à mettre en œuvre les sanctions déjà décidées depuis 2006 à l'encontre du régime de Pyongyang en raison de ses essais nucléaires et balistiques.
Lors d'une conférence de presse, Donald Trump a jugé que la Corée du Nord posait un "gros, gros problème" et s'est engagé à y faire face, sans toutefois annoncer la moindre mesure.
Son ambassadrice aux Nations unies, Nikki Haley, a de son côté estimé qu'il fallait répondre à la Corée du Nord, "pas par nos mots mais par nos actions".
Le Japon, à l'origine de la réunion du Conseil de sécurité, comme les Etats-Unis et la Corée du Sud, a salué le message adressé par l'instance onusienne.
"La condamnation du lancement a été unanime et elle exprime une préoccupation devant cette situation", a déclaré Koro Bessho, ambassadeur japonais aux Nations unies.
La Chine, principal allié et partenaire économique de Pyongyang, a dit espérer que tous les pays concernés feraient preuve de retenue afin d'éviter une escalade de la tension.
"Nous appelons toutes les parties à adopter une attitude responsable et à faire des efforts pour promouvoir ensemble une solution appropriée du problème nucléaire dans la péninsule coréenne", a déclaré un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.
La Corée du Nord est sous le coup de sanctions des Nations unies depuis 2006, en raison de ses essais nucléaires et du lancement de missiles balistiques. Les sanctions ont été renforcées en décembre, dans la foulée du cinquième et plus important essai nucléaire nord-coréen, effectué le 9 septembre.
Tard lundi soir, le ministère sud-coréen de la Défense a annoncé que Séoul et Washington allaient déployer des dispositifs de défense américain lors de leurs manoeuvres militaires conjointes annuelles.
Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a de son côté dit espérer que les Etats-Unis durciraient le ton vis-à-vis de Pyongyang.
"Je crois que l'attitude des Etats-Unis vis-à-vis de la Corée du Nord va devenir de plus en plus dure, c'est évident", a déclaré Shinzo Abe à la télévision publique japonaise NHK au retour de sa visite aux Etats-Unis.
Pour la Corée du Nord, les sanctions instaurées en raison de son programme nucléaire ou militaire sont une violation de sa souveraineté et de son droit à se défendre.

Mercredi 15 Février 2017

Lu 442 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs