Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'ONU annonce une trêve humanitaire de six jours dans un Yémen exsangue

Les combats ont fait plus de 3.200 morts depuis fin mars et chassé de leurs foyers un million de personnes




L'ONU a annoncé jeudi une trêve de six jours dans les combats qui opposent le gouvernement yéménite soutenu par l'Arabie saoudite à des rebelles chiites, afin de permettre aux secours d'atteindre des millions de Yéménites en détresse.
Cette "pause humanitaire inconditionnelle" devait commencer vendredi à 23H59 locales (20H59 GMT) et durer "jusqu'à la fin du Ramadan", prévue le 17 juillet, a déclaré le porte-parole de l'ONU Stéphane Dujarric.
Le président yéménite en exil Abd Rabbo Mansour Hadi "a transmis son accord pour cette pause à la coalition" militaire arabe conduite par l'Arabie saoudite qui combat les rebelles chiites Houthis "afin de s'assurer de son soutien et de sa collaboration", a-t-il précisé.
Côté rebelles, l'ONU a reçu l'assurance des Houthis et de leurs alliés que leurs combattants respecteront "pleinement" la pause.
Une précédente trêve à la mi-mai avait duré cinq jours mais les combats avaient ensuite repris de plus belle et n'ont pas cessé depuis.
Au moins 36 rebelles chiites ont été tués jeudi dans des attaques et des raids dans le sud du pays, deux jours après un attentat à la voiture piégée à Sanaa revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique.
Dujarric n'est pas allé jusqu'à confirmer explicitement que l'Arabie saoudite, qui dirige les opérations militaires arabes, avait accepté la trêve et allait cesser les raids aériens qu'elle mène quotidiennement depuis le 26 mars.
Mais il a affirmé que l'ONU avait reçu de tous les belligérants des assurances suffisantes pour lui permettre d'annoncer cette trêve.
"Une trêve humanitaire, cela veut dire pas de combats, pas de bombardements, pas de tirs", a-t-il martelé.  L'ambassadeur adjoint britannique à l'ONU, Peter Wilson, s'est montré optimiste, estimant que le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon avait "créé les conditions" pour que les armes se taisent.
L'ONU réclamait depuis des semaines une accalmie afin de porter secours à la population yéménite, dont 80% --soit 21 millions de personnes-- ont besoin d'aide ou de protection et plus de 10 millions ont du mal à se nourrir ou à trouver de l'eau potable.
Les combats ont fait plus de 3.200 morts depuis fin mars et chassé de leurs foyers un million de personnes, selon le Haut commissariat aux réfugiés (HCR).
Il y a une semaine, l'ONU avait attribué au Yémen son plus haut degré d'urgence humanitaire, évoquant des risques de famine.
Ban Ki-moon "demande à toutes les parties au conflit de contribuer à éviter une catastrophe humanitaire", a-t-il souligné.
Le médiateur de l'ONU, Ismaïl Ould Cheikh Ahmed, va poursuivre ses consultations pour parvenir à un "cessez-le-feu durable" et mettre en place "un mécanisme permettant le retrait des forces, la libération des prisonniers politiques et la reprise d'un dialogue politique".
Le gouvernement yéménite et ses alliés arabes insistent sur un retrait préalable des Houthis des territoires qu'ils ont conquis, conformément à une résolution de l'ONU.
Jeudi, dans la province d'Abyane (sud), des combattants alliés au président Hadi ont tué 15 soldats de la 15e brigade d'infanterie, qui avait rejoint la rébellion, selon une source militaire.
A Aden, 17 rebelles ont été tués dans des raids de la coalition arabe, selon une source militaire pro-Hadi.

Samedi 11 Juillet 2015

Lu 220 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs