Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'ONMT s’attaque au tourisme golfique

L’Office ambitionne de positionner le Maroc sur le marché britannique




L'ONMT s’attaque au tourisme golfique
Le tourisme golfique tend actuellement à évoluer plus rapidement que le tourisme traditionnel. Le Maroc, en théorie, dispose d’une localisation idéale pour tirer profit, entre autres, des parcours de qualité, faciles d’accès, d’une variété de climats et de paysages et de nombreuses attractions touristiques complémentaires au golf.
Motivé par les bonnes performances du mois d’août, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) s’est enfin attaqué à ce segment très porteur.  Afin de se positionner sur l’un des plus grands marchés émetteurs, à savoir le marché britannique, l’Office a organisé mercredi un atelier à Londres sur les potentialités du Maroc dans ce secteur.
S’exprimant à cette occasion, le directeur régional de l'ONMT à Londres, Amine Boughaleb, a précisé que «le Royaume-Uni est le premier marché de golf en Europe. Ce pays compte plus de 1,8 million de joueurs licenciés et 4 millions de joueurs réguliers».
Dans cette perspective, l’Office cherche à élaborer une  nouvellestratégie intégrée en compagnie des professionnels du tourisme de ce pays afin de prévoir des actions précises et une campagne promotionnelle.
«La Grande-Bretagne dispose aussi de quelque 2.800 parcours de golf, mais en hiver, une grande partie des joueurs britanniques se rendent en Espagne et au Portugal ou en Turquie pour pratiquer leur sport favori», a-t-il ajouté, pour valoriser les conditions climatique du Royaume.
Et d'ajouter que le Maroc doit tirer profit de cette importante manne touristique en faisant valoir ses atouts concurrentiels, sa proximité d'Europe, sa richesse culturelle, la diversité de ses produits et services, tout en proposant des offres personnalisées adaptées aux  coutumes britanniques.
Pour atteindre les objectifs escomptés, l'ONMT a élaboré une stratégie intégrée prévoyant des actions précises et une campagne promotionnelle pour encourager les touristes britanniques et en particulier les passionnés de golf à venir au Maroc pour pratiquer leur sport favori, découvrir des produits du terroir inédits et déguster les meilleurs mets de la cuisine marocaine.
Afin de mieux promouvoir le tourisme golfique, l'ONMT a aussi organisé au London Golf Club, l'un des plus prestigieux clubs du Royaume-Uni, la grande finale d'un tournoi de golf au terme d'une série de compétitions éliminatoires organisées dans plusieurs régions de la Grande-Bretagne.
Baptisé «Morocco Golf Day», cet événement sportif a connu la participation d'une quarantaine de joueurs de golf amateurs, dont des finalistes, des invités de marque, des stars du Ladies European Tour et des passionnés de golf venant de divers horizons (tour-opérateurs, agences événementielles, journalistes spécialisés).
Les gagnants et les meilleurs joueurs de golf qui se sont distingués lors de cet événement, ont décroché des prix et gagné des séjours au Maroc où ils doivent visiter des complexes touristiques et des terrains de golf, installés dans plusieurs villes du Royaume, qui dispose actuellement de plus de 40 parcours. Un chiffre qui ne cesse d’augmenter d'année en année.
Cependant, les conditions actuelles de ce secteur ont considérablement évolué. Les pays concurrents tels que le Portugal, l’Espagne, la Turquie, ou encore un pays émergent comme l’Ile Maurice, intègrent le golf dans de grands projets structurants et cumulent plus d’expertise.
Le Maroc est donc appelé à structurer les canaux de commercialisation du tourisme golfique qui accuse un retard par rapport aux autres filières. Des destinations golfiques réputées ayant connu un développement important de leur offre, notamment l’Espagne et le Portugal, tendent à commercialiser leurs offres de manière agressive pour faire fonctionner leurs équipements.
Au Maroc, la pratique du golf dans la plupart des régions peut s’étaler tout au long de l’année, alors qu’elle est très saisonnière chez nos principaux concurrents. Voilà l’avantage comparatif qu’il faut valoriser.

Mohammed Taleb
Vendredi 4 Octobre 2013

Lu 873 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs