Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’ONEE investit 1,17 milliard de DH à Ouarzazate

L’Office réalise des ouvrages pour l’accompagnement du Complexe solaire




L’ONEE investit 1,17 milliard de DH  à Ouarzazate
Vendredi dernier, à l’occasion du lancement par S.M. le Roi Mohammed VI des travaux de construction de la 1ère phase de 160 MW du Complexe solaire d’Ouarzazate qui, à terme, aura une capacité installée de 500 MW, l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) a présenté l’ensemble des ouvrages réalisés et ceux en cours pour l’accompagnement du Complexe en matière d’infrastructures en électricité et en eau potable ainsi que la généralisation de l’accès à ces deux sources vitales dans la quasi-totalité des «douars» relevant de la province d’Ouarzazate. Le coût global de ces ouvrages s’élève à 1,17 milliard de DH.
En ce qui concerne l’électricité, le montant des investissements qui ont démarré en mai 2012 s’élève à 557 millions de DH (MDH). Les ouvrages d’évacuation de l’énergie produite et ceux relatifs au raccordement au réseau électrique national comprennent la construction de 475 km de lignes THT et 5 postes de transformation THT. A signaler que ces travaux devront s’achever en décembre 2013.
Quant au Programme d’électrification rurale global (PERG), le bilan fait ressortir la généralisation de l’accès à l’électricité dans les douars relevant de la commune rurale de Ghessate, qui accueille le complexe solaire, et dans l’ensemble des douars de la province d’Ouarzazate. En effet, plus de 600 villages regroupant 180.500 habitants ont bénéficié de l’électricité dans cette province pour un budget de 482 MDH.
Un projet d’amélioration de la qualité de service de 70 MDH est également programmé pour sa mise en service en 2014.
Le projet d’alimentation en eau potable du Complexe solaire d’Ouarzazate comporte la pose de 28 km de conduite, la construction de quatre réservoirs d’une capacité de stockage de 650 m3 ainsi que la réalisation de trois stations de pompage d’un montant de 32 MDH. Les travaux de ce projet débuteront en septembre 2013 et devront s’achever en septembre 2014.
S’agissant du projet d’alimentation en eau potable de la commune rurale de Ghessate, il bénéficiera à une population de 9.000 habitants répartis sur 33 douars. Ce projet, d’un montant de 29 MDH, porte sur la pose de 59 km de conduite, la construction de 4 réservoirs de stockage d’une capacité de 270 m3 et la réalisation de 4 stations de pompage. Ses travaux débuteront en septembre 2013 et sa mise en service est prévue pour décembre 2014. Il permettra d’alimenter la totalité des habitants de ladite commune rurale et portera à 98% le taux d’accès à l’eau potable dans la province d’Ouarzazate.

Libé
Jeudi 16 Mai 2013

Lu 210 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs