Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'ONCF maintient le cap de la croissance

L’office a transporté plus de 38 millions de voyageurs en 2013




L'ONCF maintient le cap de la croissance
L'Office national des chemins de fer (ONCF) a maintenu, au titre de l'exercice 2013, le cap de la croissance installée depuis plus d'une décennie en enregistrant un résultat net de 148 millions de dirhams (MDH) contre un objectif fixé dans le Contrat-Programme à -312 MDH, soit une amélioration de près de 460 MDH, a annoncé vendredi à Rabat, le directeur général de l'ONCF, Mohamed Rabie Khlie.
«Les résultats financiers ont été au rendez-vous, confirmant encore cette année la tendance haussière et durable des performances de l'Office. Tous les agrégats de gestion et financiers ont dépassé les objectifs fixés dans le Contrat-Programme avec l'Etat», a expliqué M. Khlie lors d'une conférence de presse consacrée à l'arrêt des comptes de l'année 2013.
Il a, en outre, fait savoir que le chiffre d'affaires de l'Office, au titre du même exercice, a atteint 3,8 milliards de DH (MMDH) en progression de 6,9%, tandis que la valeur ajoutée s'est chiffrée à 2,7 MMDH, en hausse de 5%», a-t-il relevé, en ajoutant que «l'excédent brut d'exploitation s'est élevé à 1,7 MMDH (+6%), au moment où la capacité d'autofinancement, qui a progressé de 58% s'est chiffrée à 1,3 MMDH».
«L'Office a réalisé de bons résultats à plusieurs niveaux, notamment une croissance de 4% toutes activités confondues, plus de 38 millions de voyageurs transportés, un volume de 36 millions de tonnes de marchandises acheminées, un taux de satisfaction des clients de 77% et une régularité des trains dépassant les 80%», s'est félicité M. Khlie.
Ces résultats, conjugués à une accélération du rythme des investissements (5 milliards de DH en 2013), contribuent, selon le DG de l'Office, à l'amélioration du niveau de la qualité du service ainsi qu'au renforcement de la sécurité et de la sûreté ferroviaires.
S'agissant de la ligne à grande vitesse (LGV), M. Khlie a précisé que le chantier, dont le taux de réalisation a atteint 58 %, «est géré de manière intégrée et avance à pas sûrs», notant que la commercialisation de la Ligne pourrait être retardée à fin 2016 en raison, selon lui, de certaines contraintes liées à un tracé qui passe par des zones techniquement difficiles.
Il a, dans le même cadre, ajouté qu'une visite au chantier serait programmée, avant l'été 2014, au profit des journalistes, en vue de constater de visu l'avancement du projet et son envergure.

Mardi 22 Avril 2014

Lu 529 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs