Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’OMS lance un appel pour protéger les professionnels de santé




L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a attiré récemment l’attention sur les attaques persistantes visant les personnels et les établissements de santé.
Pour la seule année 2014, l’organisation onusienne indique avoir enregistré 372 attaques menées dans 32 pays contre des personnels de santé, lesquelles se sont soldées par 603 décès et 958 traumatismes; des incidents similaires ont été recensés cette année.
«L’OMS est attachée à sauver des vies et à atténuer les souffrances en temps de crise. Les attaques perpétrées contre des agents de santé et des établissements de soins constituent des violations flagrantes du droit humanitaire international. Les personnels de santé ont l’obligation de soigner les malades et les blessés sans discrimination. Toutes les parties au conflit doivent respecter cette obligation», a déclaré le Dr Margaret Chan, directeur général de l’OMS.
Dans le cadre d’une nouvelle initiative destinée à rendre hommage aux agents de santé, l’OMS lancera une plateforme en ligne permettant de reconnaître les efforts déployés par les médecins, personnels infirmiers et autres, et de rappeler aussi aux Etats membres et aux parties à un conflit que leur engagement de protéger les agents de santé et le système de santé au sens large doit être respecté.
Une campagne en ligne intitulée #ThanksHealthHero vise à recueillir des témoignages rendant hommage à l’action des professionnels de santé. Entre la Journée mondiale de l’aide humanitaire (célébrée mercredi 19) et la tenue du Sommet mondial sur l’action humanitaire, prévue en mai 2016, l’OMS invite les citoyens du monde à envoyer des messages de remerciements via les réseaux sociaux.
La présente campagne sert à attirer l’attention sur les menaces auxquelles sont exposés les agents de santé et sur la nécessité d’intensifier l’action pour les protéger, explique l’organisation.
En 2015, des centaines d’agents de santé sont morts dans des zones de conflit ou en combattant des flambées épidémiques comme le virus Ebola. Au Yémen, par exemple, cinq agents de santé ont été tués et 14 autres blessés au mois de juin. En Afrique de l’Ouest, sur les 875 agents de santé infectés par le virus Ebola, 509 en sont décédés.
Les attaques persistantes, répétées et ciblées contre les établissements de soins se sont elles aussi multipliées.
Ces difficultés sont aggravées par le manque de moyens pour obtenir des fournitures médicales, du matériel et des agents de santé supplémentaires. A l’heure actuelle, l’OMS et ses partenaires ont besoin de plus de 1,7 milliard de dollars afin de soutenir les actions menées dans 32 situations d’urgence, au bénéfice de plus de 60 millions de personnes. A elle seule, l’OMS a besoin de plus de 530 millions de dollars dont elle a reçu moins de 30%.

Vendredi 21 Août 2015

Lu 1858 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs