Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'OFPPT présente les faits marquants de sa stratégie




L'OFPPT  présente les faits marquants de sa stratégie
Une présentation des faits marquants de  la stratégie de développement pour la période 2001-2014 durant laquelle  l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT)  a entrepris, avec succès, plusieurs chantiers de modernisation et de  renforcement de son dispositif de formation a été au centre d'une rencontre  organisée, mardi dernier à Casablanca.
A ce sujet, le directeur général de l'Office, Larbi Bencheikh, a mis en  exergue la formation de 400.000 jeunes dans le cadre de la Commande  gouvernementale 2002/2003 et 2007/2008 et la mise en œuvre du Plan de  développement à l'horizon 2017 visant la formation d'un million de jeunes.
M. Bencheikh a, par la suite, présenté les différentes actions menées pour  le renforcement de la capacité d'accueil qui a évolué de plus de 582 % depuis  2001, passant de 54.247 stagiaires à une offre de formation de 370.000 places  pédagogiques en 2014-2015, supportée par un réseau d'établissements dense et  couvrant l'ensemble du territoire national composé de 337 Instituts (contre 184  en 2001), dont 114 sectoriels.
Ce dispositif, a-t-il expliqué, est renforcé à l'occasion de la rentrée  2014/2015 par la création de 8 instituts dont le Centre de formation dans les  métiers de l'automobile à Moulay Rachid-Casablanca, le Centre de formation aux  métiers de tourisme Guich Loudaya à Temara (tous les deux créés dans le cadre  du partenariat avec la Fondation Mohammed V pour la Solidarité et inaugurés par  Sa Majesté le Roi Mohammed VI), le Complexe de formation dans les métiers de  l'offshoring, des TIC et de l'électronique d'Oujda, l'Ecole de formation dans  les métiers du BTP Settat, sans oublier des ISTA à Tamansourt, Tamesna, Sidi  Ifni, Tafraout et deux Centres de formation en milieu pénitentiaire à Toulal  III et Guelmim.
L'élargissement de la capacité est destiné à répondre à une demande en  formation de plus en plus forte de la part des jeunes, avec une affluence  moyenne de 2 à 3 demandes par place, avec près de 500.000 demandes prévues à la  fin de l'année 2014, a-t-il fait savoir.
Il vient également en réponse aux besoins en compétences des projets  structurants de l'économie et des secteurs prioritaires, tels que le Plan  d'accélération industrielle, le BTP, le tourisme, le Plan Maroc Vert, les  stratégies transport & logistique, la Vision 2020 ou encore Rawaj.
Ces efforts, a-t-il mis en avant, ont permis de réaliser une économie  annuelle d'un milliard de dirhams de deniers publics (soit 12 milliards de DH d'économie en une décennie) et de ne pas recourir à la subvention de l'Etat,  pour le 4ème exercice consécutif, malgré le développement important qu'a connu  l'OFPPT en matière de création d'établissements (184 en 2002, contre 337 en  2014) et de places pédagogiques (54.000 en 2002 contre 370.000 en 2014/2015).
L'OFPPT s'allie aussi à l'expertise de professionnels tels que Microsoft,  CISCO, IBM, CNAM et Haas Automation et incite à l'implication des Associations  et Fédérations professionnelles dans le processus de formation et la cogestion  des établissements.
Les retombées de cette démarche sont tangibles au niveau du taux d'insertion  des lauréats de l'OFPPT qui varient de 75% à 100%, des taux en progression de  14 points depuis 2000, particulièrement dans l'industrie, le  Tourisme, le Tertiaire et  les TIC.
Et de noter, à ce propos, que l'OFPPT insère annuellement 80.000 jeunes  lauréats, (contre 20.000 seulement en 2001) soulignant que 95 % des employés  du secteur de l'aéronautique et 80 % des opérateurs de l'usine Renault-Tanger  sont des lauréats de l'OFPPT. 

Samedi 20 Septembre 2014

Lu 857 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs