Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'OCS aspire à réaliser de "meilleurs résultats"




L'OCS aspire à réaliser de "meilleurs résultats"
L'Olympique de Safi (OCS), section football, parie sur la réalisation de meilleurs résultats et les bénéfices qu'il peut tirer de l'expérience de professionnalisme qui en est à sa deuxième année, et ce moyennant une nouvelle stratégie portant principalement sur le rajeunissement de l'équipe, a indiqué le nouveau président de l'OCS, M. Omar Abou Zouhair.
Il a affirmé, à cet effet, que le club compte actuellement 400 jeunes joueurs et qu'il fera en sorte que ces jeunes aient toutes leurs chances d'intégrer l'équipe A au lieu de se contenter de l'achat de joueurs à d'autres clubs.
M. Abou Zouhair a insisté en revanche sur la nécessité de la conjugaison et l'unification des efforts de toutes les composantes du club, responsables, adhérents, joueurs, public et presse locale afin de former une équipe compétitive qui puisse avoir son mot à dire la saison prochaine.
Pour atteindre cet objectif, le bureau dirigeant a mis en place un plan visant à améliorer la communication avec ces composantes par la tenue de conférences de presse et de rencontres avec les associations, les fans et les adhérents, a dit le président, précisant que ces procédures sont mises en œuvre dans le cadre de huit commissions, à savoir les commissions de l'école de football, d'organisation, de discipline, des jeunes, de marketing et publicité, de communication, d'infrastructures mais également la commission technique.
S'agissant des recrutements accomplis en prévision de la saison prochaine, trois nouveaux joueurs espoirs renforceront la formation abdie en plus des trois joueurs qui ont renouvelé leurs contrats pour deux ans: Mehdi Kharmaj, Rafik Abdessamad et Ahmed Essadek, a révélé M. Abou Zouhair, ajoutant qu'outre les recrutements de Ait Lemaalem et Karim Eddafi, arrivés respectivement de l'AS FAR et du KAC de Kénitra, des négociassions sont en cours avec trois autres joueurs.
Aux commandes des "requins mesfiouis", l'entraîneur Abdelhadi Sektioui a été maintenu par le club qui a, à nouveau, désigné Ambarek Keddani comme entraîneur adjoint, vu les sacrifices qu'il a consentis lors des moments difficiles qu'a vécus le club la saison dernière. L'entraîneur des gardiens a, en revanche, été remplacé.
Evoquant les préparations pour la deuxième saison du championnat professionnel, M. Abou Zouhair a affirmé que la principale retombée positive de ce choix est le fait qu'il est important que les clubs d'élite disposent d'un cahier des charges qui a permis de redresser les déséquilibres qui ont entaché la gestion des clubs notamment au niveau de la structure administrative.
Concernant l'expérience cumulée par l'OCS à l'issue de la première saison professionnelle, il a estimé que son club a connu, lors des deux dernières saisons, une mutation remarquable aussi bien au niveau des prestations qu'au niveau des résultats lui assurant une place honorable au classement. L'OCS a fini les saisons 2010-2011 et 2011-2012 respectivement 8è et 5è au championnat en dépit des difficultés administratives et organisationnelles, et ce grâce au courage de l'entraîneur et des joueurs et à l'appui du public, s'est-t-il félicité.Sur le plan logistique, l'OCS, dont le sponsor officiel est l'Office chérifien des phosphates, est doté de deux bus et attend la livraison par la Fédération Royale marocaine de football (FRMF) d'un troisième. Le club, ajoute-t-il, dispose, outre le stade El Massira, équipé récemment de quatre caméras pour observer les actes de hooliganisme et d'une salle de soins, de deux terrains d'entrainement dont un est couvert de gazon artificiel afin de permettre aux joueurs de s'adapter aux spécificités de cette pelouse.
Il a en revanche souligné que le stade El Massira nécessite des mises à niveau notamment l'élargissement de la tribune d'honneur que le conseil urbain de Safi a pris en charge. M. Abou Zouhair a également évoqué le retard qu'a pris le projet de construction d'un nouveau stade dans la banlieue de la ville, financé à 50 % par le ministère de la Jeunesse et du Sport. Rappelons que l'OCS a disputé, jusqu’à mi-août dernier, onze matches amicaux face à des clubs marocains en prévision de la saison prochaine.
Les Mesfiouis ont gagné six matches contre trois défaites et deux nuls.

MAP
Vendredi 14 Septembre 2012

Lu 386 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs