Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’OCP décroche 271 millions de dollars pour l’appui de sa stratégie «eau»

Signature d’une convention de prêt entre le groupe et la banque KFW




L’OCP décroche 271 millions de dollars pour l’appui de sa stratégie «eau»
L’Office chérifien des phosphates (OCP) a procédé vendredi à la signature d’une convention de prêt avec la banque allemande de développement KfW, pour un montant de 271 millions de dollars.
Ce prêt, d’une maturité de 11 ans dont 3 ans de différé, constituera un instrument de cofinancement du programme eau du Groupe OCP qui englobe la construction de deux usines de dessalement d’eau de mer à Jorf Lasfar et Safi, la construction de stations d’épuration d’eaux usées à Khouribga, Youssoufia et Benguérir ainsi que le développement de systèmes d’adduction et de distribution d’eau.
Cette convention a été signée par le directeur exécutif finance et contrôle de gestion à l’OCP, Ghizlane Guedira, le directeur Afrique du Nord, et Proche Orient  Wolfgang Reuss et le chef de division eau Afrique du Nord Joerg Dux.
Ce prêt est destiné à appuyer la stratégie «eau» du Groupe OCP qui consiste à préserver les ressources hydriques nationales, indique un communiqué parvenu vendredi à Libé.
Elaborée pour accompagner le développement industriel de l’OCP, cette stratégie vise un bilan «eau» positif et durable aussi bien au niveau des installations minières qu’industrielles du groupe, et ce par le recours notamment aux ressources en eau non conventionnelle.
D’une maturité de 11 ans dont 3 ans de différé, ce prêt traduit la confiance qu’accordent les institutions financières internationales à l’OCP et à sa stratégie d’expansion et de croissance.
Il s’insère également dans la dynamique d’aide au développement qu’accorde KfW aux projets et initiatives pour la protection de l’environnement notamment dans des pays en voie de développement.
La mise en place de ce nouveau financement s’inscrit dans le cadre de la stratégie financière globale du Groupe OCP, qui se base notamment sur la diversification et l’optimisation des ressources de financement.
A rappeler que l’OCP, un des leaders mondiaux sur le marché du phosphate et des produits dérivés, est un acteur incontournable sur le marché international depuis 1920.

Libé
Lundi 14 Octobre 2013

Lu 221 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs