Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’OCP ambitionne de truster 50% de la demande mondiale pour les engrais à base de phosphate

L’Office capitalise sur l’Amérique du Sud et d’Afrique




L’OCP ambitionne de truster 50% de la demande mondiale pour les engrais à base de phosphate
Selon  Bloomberg, l’Office chérifien des phosphates a la volonté de capitaliser sur la demande en provenance d'Amérique du Sud et d’Afrique pour renforcer sa croissance future.  Telle a été la déclaration de Meryem Chami, directrice exécutive chargée de la planification et du pilotage à l’Office.  « Nous devrions être en mesure d’absorber la moitié de la croissance de la demande mondiale pour les engrais à base de phosphate », a-t-elle souligné.
De plus, la demande d'engrais en provenance d’Amérique devra profiter aux exportations de phosphates, dans la mesure où les agriculteurs devraient accroître leurs semences de maïs et de soja. Selon Mustapha El-Ouafi, directeur des ventes à l’Office, l'augmentation des plantations de soja au Brésil devra stimuler la demande d'engrais.  L’OCP prévoit de porter en 2020 sa part de marché mondiale à 40% pour les engrais à base de phosphate contre 16% aujourd'hui, à travers un plan d’action visant à tripler sa capacité de production.
La société dispose d'actifs de 102,2 milliards de DH (12,38 milliards de dollars) et prévoit d'investir 140 milliards de DH en utilisant toutes sortes d'instruments de financement. Selon la directrice financière du Groupe, Ghizlane Guedira, la société peut à cet effet procéder à une émission obligataire sur le marché local.
Rappelons que l’Office vient de racheter les 50% détenus par Bunge Limited dans la joint-venture «Bunge Maroc Phosphore». A ce titre, il convient de signaler que «Bunge Maroc Phosphore» assure une production annuelle de 375.000 tonnes d’acide phosphorique et de 700.000 tonnes d’engrais, ce qui permettra de porter la capacité de production d’engrais propre à l’OCP de la plate-forme de Jorf Lasfar à environ 7 millions de tonnes par an, notamment après la mise en service, cette année, de deux nouvelles unités de granulation d’engrais DAP d’une capacité d’un million de tonnes chacune.

Libé
Samedi 5 Octobre 2013

Lu 458 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs