Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’OCK s’offre sa seconde Coupe du Trône

Le FUS reversé en Coupe de la CAF malgré sa défaite




Après une rencontre où les tirs au but ont été nécessaires pour désigner un vainqueur, SAR le Prince Moulay Rachid a remis au capitaine de l'OCK, Brahim Bezghoudi, le trophée de la Coupe du Trône de football (saison 2014-15) mercredi à Tanger au Grand stade Ibn Batouta de Tanger.
Les Phosphatiers pour ce faire ont dû aller jusqu’au bout du jouable et même au-delà pour écarter le FUS par 4 tirs au but à 1, la partie en elle même s’étant soldée d’un plus banal des nuls vierges et ce, après deux heures de jeu.
C’est la seconde timbale que le club khouribgui remporte. La première fois c’était aux dépens des Soussis du Hassania (1-0) il y a de cela neuf ans. L’OCK a disputé six finales et en a perdu quatre dont l’une face à ce même adversaire en 1995.
L’histoire ne retiendra donc pas, en ce jour du soixantième anniversaire de l’Indépendance du Royaume, ni une seconde couronne d’affilée ni un septième titre en vue d’accrocher le Raja au podium des détenteurs, ni même une deuxième victoire en finale sur son vis-à-vis pour le vieux club de la capitale. Le FUS, tout au long de la rencontre, n’a jamais su déjouer l’OCK qui, sans faire dans l’éclat, intelligemment a su contenir les ardeurs des hommes à Oualid Regragui qui pour la circonstance et d’une élégance, a été fidèle à son image toute de fair-play. Bref, le FUS a buté sur un bloc solide et organisé mis en place par le stratège adepte de la rigueur gagnante, Ahmed Ajlani.
Si pour le spectacle il a fallu repasser, on retiendra néanmoins que par à-coups, il y eut quelques éclairs dont un aurait pu débrider la rencontre si Bouchaïb Lahrech, bon dans l’ensemble, n’avait omis de signaler une faute dans le rectangle fussiste.
Mais qu’à cela ne tienne ! En résumé, le FUS domina tout au long de la rencontre mais en vain et l’OCK résista en portant tout de même quelques actions qui si moins brouillonnes auraient pu en coûter bien plus tôt au FUS qu’au terme du duel serré de par la discipline tactique imposée par les deux coaches.
La rencontre, où se sont illustrés les deux gardiens surtout,  se termina par la fameuse séance impitoyable des tirs au but et si elle revint in fine aux Khouribguis, c’est un peu grâce à la classe d’Amine Bourkadi qui, d’entrée, sut annihiler les espoirs r’batis en écartant le penalty de Morad Batna qui, dit au passage s’est vu un peu beau lors de cette finale d’où un rendement inhabituel.
Le reste, les tireurs phosphatiers le gérèrent à merveille en ne manquant pas à leur devoir devant un Abderrahman Houassli malheureux devant eux mais excellent au demeurant, tout au long de la partie et particulièrement lors des prolongations. Le FUS se consolera car il a décroché, malgré sa défaite, une place africaine. L’OCK, quant à lui, était assuré sur son avenir africain avec une participation à la Champion’s League.
On ne se quittera pas non sans un mot sur ce merveilleux public venu en nombre égayer le Grand Stade de Tanger pour sa première finale de Coupe du Trône depuis son inauguration, le 26 avril 2011 et dont on devine la présence de nombreux fans tangérois.
Chez les féminines, c’est l’ASFAR, la veille, qui a décroché la Coupe du Trône (2014-15) à Tétouan aux dépens du Club municipal de Laâyoune (4-0). Le trophée a été remis par SAR le Prince Moulay Rachid à la capitaine de l’équipe militaire, Fatiha El-Assiri à l’issue de la finale FUS-OCK.

Mohamed Jaouad Kanabi
Vendredi 20 Novembre 2015

Lu 888 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs