Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’OCK rejoint le Kawkab en tête du classement

Le MAT rate l’aubaine face au HUSA




L’OCK rejoint le Kawkab en tête du classement
La première partie de la cinquième journée jouée samedi a vu l’OCK rejoindre le KACM en tête du classement du championnat à la faveur de sa victoire en déplacement au stade Municipal de Khénifra sur le seul but de  Mohamed Askri à un quart d’heure de la fin de la partie, marqué sur un penalty. Depuis que son terrain a été rénové,  le CAK, nouveau promu, n’avait jamais été battu à domicile. L’OCK se rattrape de sa déconvenue de la journée précédente où il avait mordu à son propre gazon devant la RSB sur le même score par lequel il s’est imposé samedi en terres zaïanes.
Sur les quatre rencontres disputées, cinq buts seulement ont été inscrits pour une victoire chez les autres et trois confrontations soldées sur des matches nuls dont celui peu glorieux du soi-disant sommet de Marrakech qui a vu le KACM et le WAC se neutraliser à blanc dans le pur style frileux d’une montagne accouchant d’une souris. Dans le Grand stade, on a plus joué à ne pas perdre qu’à gagner. 
A Tétouan, dans la foulée de cette affiche,  le MAT a raté l’occasion de s’installer dans le fauteuil de leader en étant contraint au nul par un vaillant HUSA revenu à hauteur des Nordistes à quelque cinq minutes de la fin de la partie par Badii Ouk qui répondait au but de la dixième minute d’Abdelmoula Hardoumi qui croyait avoir fait le plus dur. Mais c’était sans compter sur la hargne des Soussis qui, en cette soirée, ont démontré que  le travail et le sérieux payaient.
 Enfin, en lever de rideau vendredi, le MAS tenait en échec le CRA (1-1) pour les étrennes de Mustapha Madih au Mimoun Al Arsi. Les Fassis, qui menaient en première mi-temps sur un but de Moussa Kone à la demi-heure, furent rattrapés par les Rifains à une vingtaine de minutes de la fin de la rencontre grâce à Oussama Halfi. La performance si méritante fut-elle pour le MAS ne l’en sort pas néanmoins des profondeurs du classement puisque les hommes de Frank Dumas restent scotchés à l’avant-dernière place en bons relégables.
 

Mohamed Jaouad Kanabi
Lundi 20 Octobre 2014

Lu 683 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs