Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’OCK réagit et bat la JSM




Pour le compte de la 17ème journée du championnat Elite 1, l’Olympique Club de Khouribga, lanterne rouge de l’exercice a reçu, au complexe OCP, la JSM, une autre équipe mal lotie. Les deux formations restaient sur une défaite lors la dernière journée, les Phosphatiers ont été battus à Tétouan par le MAT par deux buts à zéro, tandis que les Sahraouis ont perdu at home devant le FUS. La rencontre n’a pas drainé beaucoup de spectateurs, vu le classement des deux clubs. Ainsi, seuls quelque 500 mordus de la balle ronde ont assisté à ce match qui s’est soldé par la victoire des locaux sur le score de deux à zéro.
Dès le début de la rencontre, les Khouribguis sont passés à l’attaque en exerçant un pressing constant sur une défense sahraouie bien regroupée autour du gardien Sahim. A la 11’, suite à une attaque rapide et dangereuse de l’OCK, El Baraka s’est trouvé tête-à-tête avec le portier, ce dernier l’a fauché en pleine surface de réparation, l’arbitre Arich n’a pas hésité un instant et a accordé le penalty. A la transformation El Baraka, d’une frappe sèche loge le cuir dans la lucarne de Sahim. Ce but a chamboulé les cartes du  coach Karkach. Les occasions vont être créées mais loupées d’une manière lamentable par les attaquants locaux. Quant aux visiteurs, ils se contentaient des quelques contre attaques timides sans danger pour Mohamadina. Bénéficiant d’un coup franc à deux mètres de la surface de réparation, Askari, le capitaine khouribgui, d’un boulet de canon a envoyé le keeper sahraoui chercher la balle du fond des filets (31’). Dès lors, les visiteurs qui se cantonnaient en défense sont sortis de leur réserve et se sont rués à l’assaut des buts locaux. Le match a changé de physionomie et ce sont les hommes de Karkach qui ont porté le danger dans le camp khouribgui à maintes reprises. Ils se sont créé de nombreuses opportunités, ratées faute de concentration.
Au terme de cette rencontre, le coach de la JSM, Karkach a déclaré : «Mes joueurs ont mal joué en première période, l’équipe était déséquilibrée, le côté psychologique avait fait défaut. Mais, en deuxième mi-temps, on a créé plusieurs occasions non concrétisées. L’OCK était plus organisé et mérite la victoire. J’essaierai prochainement de mettre l’équipe sur de bons rails».
Quant à Ijjai, coach de l’OCK, il a affirmé : «Le match était difficile, vu le classement des deux équipes. C’était une rencontre minée en quelque sorte. On a bien joué surtout au premier half. Heureusement, le résultat est satisfaisant. La victoire est amplement méritée. Elle constitue un bon départ en vue des prochaines échéances».

Chouaib Sahnoun
Lundi 20 Février 2012

Lu 181 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs