Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’OCK enfin victorieux




L’OCK enfin victorieux
On dit que le chiffre 13 est maudit, pourtant la 13ème journée du Botola Pro Maroc Telecom a été bénéfique pour l’Olympique de Khouribga qui inscrit sa troisième victoire de la saison, aux dépens du FUS qu’il a reçu au Complexe OCP, devant des gradins presque vides.
A rappeler que l’OCK n’a plus gagné depuis la 7ème journée, obtenant une victoire sur le CRA par trois à un.
Dès le coup d’envoi, les phosphatiers passent à l’attaque et portent le danger au camp adverse. Ainsi, suite à une sortie hasardeuse du gardien Lahouasli, le revenant Bakayoko a failli marquer de la tête 11’. Les Fathis ripostent, une minute après, sur une passe judicieuse de Benjelloun, Skouma tergiverse et loupe une occasion en or.Les deux équipes évoluent la plupart du temps au milieu du terrain. La 20’, Bettach tire de loin, mais son  tir passe au-dessus de la cage de Mouatamid. Trois minutes après, Tighazoui s’infiltre dans la surface de réparation et tente sa chance, toutefois sa frappe se perd dans le décor. Les Khouribguis imposent leur jeu, se créent de nombreuses opportunités, malheureusement sans efficacité. En effet, El Maghri 39’ se trouve comme par enchantement face à face avec Lahouasli, tire à bout pourtant et rate les filets.
En second période, sentant que le danger n’est pas loin, le coach Regragui procède à des changements pour renforcer son arsenal défensif.Les locaux exercent un pressing constant, se créent de nombreuses opportunités, mais faute d’un attaquant efficace, elles ont été lamentablement loupées. La défense des visiteurs bien regroupée autour du keeper ne fait que renvoyer les balles en catastrophe devant les assauts répétés des Phosphatiers. Les deux attaquants, Tighazoui  et El Maghri déstabilisent cette défense à maintes reprises. Constatant que son attaque est inefficace, Aït Djoudi lance dans le jeu Imaich et Danger.Consécutif à une contre-attaque éclair, Aguerd 76’, tire un boulet de canon qui passe non loin des buts de Mouatamid. A la 78’, l’OCK bénéficie d’un coup franc, le tir sec d’Oggadi frôle presque le poteau gauche de Lahouasli qui s’en prend aux défenseurs. Neuf minutes après, 87’, suite à une balle arrêtée, bien bottée par le même joueur Oggadi, le cuir tombe juste devant l’attaquant Danger qui ne trouve aucune difficulté à le loger au fond des filets du keeper r’bati. Ce but tant attendu libère les éléments khouribguis qui, auraient pu doubler la mise si Tighazoui n’avait pas fait preuve d’égoïsme et avait passé la balle à ses coéquipiers mieux placés que lui. 
Grâce à cette victoire tant attendre depuis belle lurette, les Phosphatiers voient le bout du tunnel et respirent mieux, dans l’attente des jours meilleurs.
 

Chouaib Sahnoun
Mardi 20 Décembre 2016

Lu 583 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs