Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'Inter gagne le derby et relance le Calcio




L'Inter est revenu dans la course au titre en gagnant le derby contre l'AC Milan (1-0), dimanche, pour le match au sommet de la 18e journée de championnat d'Italie qui permet à la Juventus Turin, pourtant tenue en échec à domicile par Cagliari (1-1), de reprendre la tête.
L'Inter n'est pas morte. Quasiment relégable il y a deux mois, la voilà à 5 points de son "cousin", grâce à un nouveau but de Diego Milito (54) dans le "derby de la Madonnina", et à 6 points de la tête. Après une première période acharnée et équilibrée, où chaque équipe a eu sa chance dans un froid glacial et un San Siro incandescent, l'Argentin a fait fructifier une tranchante remontée de terrain balle au pied de Javier Zanetti. La réussite, qui a fui "Il Principe" pendant une saison et demie, est revenue: sa frappe a fait "poteau rentrant".
Autre bonne nouvelle pour l'Inter, il s'est trouvé un chef d'orchestre en la personne de l'Argentin Ricky Alvarez, qui a - encore - fait oublier l'absence du meneur de jeu attitré, Wesley Sneijder, entré en fin de match dans cette saison perturbée par les blessures.
L'excellente condition physique des Intéristes leur a permis de garder ensuite l'emprise sur le match et la main sûre de Julio Cesar a défendu les trois points.
Si l'Inter trouve enfin des solutions après une entame de saison cauchemardesque, le Milan découvre des problèmes. Le Brésilien Alexandre Pato, après son rocambolesque non-transfert au Paris SG, jeudi, a été titularisé par Massimiliano Allegri, mais il n'a rien réussi, et son peu d'entente footballistique avec Zlatan Ibrahimovic était patent.
Les deux joueurs se sont souvent mal compris et "Ibra" s'est plus d'une fois retrouvé les bras ballants pour exprimer son désarroi devant certains choix de son équipier. Le Suédois, plus en veine de grigris que de gestes efficaces, a lui aussi manqué d'inspiration.
Le Milan, qui a encore perdu un match au sommet après ceux à Naples (3-1) et chez la Juventus (2-0), n'a pas profité du faux-pas de la Juve et lui laisse la main pour le titre de champion d'hiver.
La Juve reste invaincue, mais a buté sur un adversaire modeste. Malgré un but tôt marqué par le Monténégrin Mirko Vucinic (7), elle s'est laissée surprendre par Andrea Cossu (48), et n'a pas su rouvrir la boîte sarde. Le troisième, l'Udinese, a fait pire en perdant au Genoa (3-2). Les Frioulans menaient grâce à un but de Damiano Ferronetti (13), mais les Génois ont renversé le match en deux minutes, avec Andreas Granqvist (49) et Bosko Jankovic (50).
Rodrigo Palacio (70) a ensuite confirmé la première victoire du Genoa sous l'ère Pasquale Marino, pour son deuxième match à la tête de l'équipe, malgré l'habituel but d'Antonio Di Natale (75 s.p.), son 13e de la saison en Série A.
L'autre bonne opération dans le quintet de tête a été réalisée par la Lazio Rome (4e), vainqueur de l'Atalanta Bergame (2-0), et qui revient à 5 points de la Juve, juste devant l'Inter.

Mardi 17 Janvier 2012

Lu 130 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs